Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Philippe Brée, médecin généraliste : dommage que notre députée ne soutienne pas davantage notre hôpital

Publié par vierzonitude sur 12 Juin 2018, 07:30am

Philippe Brée, médecin généraliste : dommage que notre députée ne soutienne pas davantage notre hôpital

Philippe Brée, médecin généraliste à Vierzon, a souhaité réagir à l'interview de la députée Nadia Essayan : "Mme Essayan a défilé pour la marche blanche de Bourges, mais se défile pour celle de Vierzon. À Vierzon, dit-elle , "il n'y aurait pas le même état d'esprit", pourtant la souffrance des soignants est la même. 

Suit un panégyrique de Mme Essayan sur ses capacités de type DRH (NDLR : direction des ressources humaines) pour embaucher des médecins libanais. Le directeur n'aurait pas prêté attention à sa demande de partenariat avec les médecins libanais, dit elle, demande dont le directeur n'a pas, semble-t-il, souvenir...

Elle demande de bien accueillir les nouveaux salariés et de les retenir. Merci donc pour les supposées  peu de compétences d'accueil des cadres des services hospitaliers de Vierzon. Pour le projet médical, la Novlangue apparaît : "optimiser, se remettre en cause", se serrer la ceinture quoi !

Puis arrive une basse attaque politicienne sur le  nouveau centre de santé (une nouvelle recrue est cependant arrivée lundi). Dont acte pour les dettes d'investissement. Mais dans ce cas, que Mme Essayan commence la négociation financière avec l'ARS (Agence régionale de santé). Et pour finir une attaque sur la grève et un syndicat "qui ne respecterait pas la République ". Les attaques contre les syndicats et les corps intermédiaires sont à  la mode. Cela me met vraiment toujours mal à l'aise. 

Dommage que notre députée ne soutienne pas davantage notre hôpital, et notamment n'affirme pas clairement la nécessité de garder entière la maternité et de rénover le bloc opératoire, on y gagnerait en cohérence. 

En tout cas la lutte de l'hôpital est gagnable si tous les personnels et les habitants de Vierzon tirent dans le même sens pour un hôpital moderne et digne d'un bassin de 60.000 personnes ! "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carabistouille 12/06/2018 20:35

La Députée nouvelle du Modem est du pur style macronien: baratin et filouterie politicienne à nos dépens.

Evidence 12/06/2018 16:05

C'est vrai, que le précédent député - communiste/professionnel - et Mélanchoniste/opportuniste , s'est surtout distingué par des discours aussi rébarbatifs, qu'inutiles. Allant, jusqu'à monter à la tribune du parlement Grec pour dénoncer les marchés. Il s'est bien gardé ensuite, de commenter le revirement d'A Tsipras , vite converti à la rigueur et aux réformes nécessaires , pour éviter la faillite de son pays.
Au lieu, d'aller se faire voir chez les Grecs, il aurait mieux fait de s'occuper de Vierzon.

SIMON 12/06/2018 19:55

l'actuelle députée sort d'un diner débat chez les Bituriges - 9 participants - ; reconnaissons la pertinence de la méthode ! ce qu'elle propose est ahurissant ;elle ferait mieux , elle aussi ,de s'occuper de Vierzon comme vous dites et de faire confiance aux professionnels.

Lobs 12/06/2018 11:49

Oui ou on inverse la donne.. en un an , la nouvelle depute n'a pas su contrecarrer les plans que l'ars , dont la directrice depend du gouvernement soutenu par la depute , fait depuis 20 ans... et auquel se sont opposés avec succes ses predecesseur... eux

P.Charbonnieras 12/06/2018 10:18

Entièrement d'accord avec le commentaire d'Evidence.
Tout est dit.

Evidence 12/06/2018 10:02

JC Sandrier- PCF- , député de la circonscription de Vierzon de 1997 à 2012.
N Sansu - PCF - , député de la circonscription de 2012 à 2017.
Soit 20 années, pour les députés communistes pour préserver et préparer l'avenir de l'Hôpital de Vierzon.
N Sansu - PCF - maire depuis 2008, soit dix ans , comme Président du Conseil de Surveillance de l'Hôpital.
N Essayan, -députée Modem depuis 1 an.
Cherchez l'erreur.

SIMON 12/06/2018 13:48

l'erreur c'est d'omettre que J ROUSSEAU a été maire de 1990 a 2008 ; madame ESSAYAN adjointe a compter de 2001;personne ne soupçonne une seule seconde ces élus d'être hostiles a la pérennité d'un service public de santé ;personne non plus n'accuse la nouvelle députée d'une quelconque responsabilité sur la situation actuelle ; par contre présentement c'est elle qui accuse publiquement de politisation ses prédécesseurs et vous y contribuez vous même avec des omissions impardonnables.

Lobs 12/06/2018 09:02

Je partage l'analyse. Notre depute ne defend jamais le bloc et la mat. Des circonvolitions et des generalites oui maos du concret jamais.

Archives

Articles récents