Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Selon l'intersyndicale, le nombre de postes supprimés sera un nombre à trois chiffres !

Publié par vierzonitude sur 25 Juin 2018, 18:00pm

Selon l'intersyndicale, le nombre de postes supprimés sera un nombre à trois chiffres !

L'Intersyndicale de l'hôpital de Vierzon s'est réunie, ce lundi matin. Le rendez-vous du 22 juin dernier à l'Agence régionale de santé Centre-Val-de-Loire n'a malheureusement pas permis d'ouvrier une base de négociation sur les quatre points de revendications exprimés par l'intersyndicale, depuis le début du mouvement de grève au centre hospitalier de Vierzon", lit-on dans un communiqué. "L'ARS reste méprisante et insensible au sort qu'elle réserve à la population vierzonnaise. Nous souhaitions des garanties sur le maintien de l'offre de soin sur le bassin de vie vierzonnais, et une fois de plus nos questions sont restées sans réponses. Tout cela malgré deux semaines de mobilisation, 2.000 personnes dans les rues lors de la marche blanche 10.000 signatures de soutien et une couverture médiatique importante. L'ARS maintient ne pas être aux manettes des projets en attente pour septembre et que seul l'établissement est maître de son avenir."

On lit encore que "voyant le mutisme et le désintérêt que nous porte l'ARS, nous nous sommes entretenus avec le directeur du centre hospitalier et le président de la CME (commission médicale d'établissement). Le directeur affirme appliquer des ordres reçus de l'ARS et du ministère de la santé. De ce fait, ne souhaite pas faire acte de résistance en préservant le centre hospitalier de Vierzon dans sa totalité. Le directeur nous a annoncé que le nombre de postes supprimés via le projet d'établissement sera un nombre à trois chiffres !"

Par ailleurs, "le président de la commission médicale d'établissement quant à lui souhaite que le corps médical propose un contre-projet. Ce contre-projet contiendra également des suppressions de services et de postes. Car selon le président de la CME : "il faut bien donner un p'tit biscuit à l'ARS." Alors que ce même président déclarait le jeudi 14 juin en public, vouloir se battre pour "maintenir le centre hospitalier dans son intégrité."

L'intersyndicale explique entre autres qu'elle poursuit la grève illimitée débutée le 11 juin dernier et se réserve le droit d'action surprise et coup de poing. "Nous avons conscience que notre dernière chance de sauver les soins de proximité se joue maintenant et c'est tout ensemble que nous y parviendrons."

Dans la presse locale, on apprend que "le maire Nicolas Sansu a invité Anne Bouygard, directrice de l'ARS au conseil municipal de Vierzon, qui a lieu jeudi 28 juin, à 18 h 30, où il sera question de la santé sur le territoire de Vierzon.

"Les organisations syndicales, les médecins du centre hospitalier, le conseil de surveillance sont rassemblés derrière la nécessité du maintien de tous les services, la reprise de la dette structurelle, la modernisation du bloc opératoire et l'arrêt des suppressions de postes", écrit le maire dans son courrier à l'ARS.

"Considérant que vous êtes venue expliquer la position de l'ARS devant les élus du conseil municipal de Bourges, je vous demande solennellement de bien vouloir honorer de votre présence, en personne, notre séance du 28 juin, afin que chacun puisse livre ses arguments."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Ce qui est fou dans cette histoire, ça sort, une histoire de 3 chiffres dit par le Directeur, mais ils donnent pas forcément le nombre...

Bluff ? Réalité ?
Répondre

Archives

Articles récents