Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vive polémique entre le maire de Vierzon Nicolas Sansu et le député François Cormier-Bouligeon

Publié par vierzonitude sur 3 Juin 2018, 11:59am

Vive polémique entre le maire de Vierzon Nicolas Sansu et le député François Cormier-Bouligeon

La tirade du maire de Vierzon, à propos de la participation des députés du Cher, à la marche blanche pour la santé dans le Cher est mal passée. "Marche blanche pour l’hôpital de Bourges. Comme pour toute marche, les criminels defilent ! Les députés qui ont voté 1,4 milliards d’euros en moins pour l’hôpital public (plfss pour 2018) viennent se plaindre. Bossuet écrivait : « Dieu se rit des hommes qui pleurent les conséquences de leurs actes », a écrit le maire de Vierzon sur sa page Facebook.

Sur la sienne, le député François Cormier Bouligeon appelle Nicolas Sansu, au "sens de la nuance", au "rapport à la vérité", au "goût de la responsabilité"Le député En marche écrit, : "Il nous qualifie, mes collègues députés et moi de « criminels », rien de moins... Le communisme a tué des dizaines de millions d’êtres humains depuis un siècle. Nous aucun. Sansu devrait méditer les leçons de l’histoire avant de parler." Les couteaux suisses sont de sortie.

"Il affirme ensuite que nous avons voté un budget santé en diminution. Nous avons en réalité voté une loi de financement de la sécurité sociale en augmentation de 4,38 milliards d’euros. Plus de 4 milliards ! Une paille pour cet élu drogué à l’argent public et aux déficits qui mettent notre pays à genoux." Ah oui, l'artillerie lourde est de sortie, ce qui ne pas arranger les relations entre le maire et les députés, si relations il y avait.

"Enfin, il nous désigne comme les responsables de la désertification médicale dans le Cher. Hier, nous étions les plus jeunes élus de cette manifestation, nous n’avons pas encore un an de mandat...  Sansu est élu depuis 14 ans et l’on voit l’état de sa commune et de son hôpital dont il préside le conseil d’administration."

Le député offre à son tour un proverbe au maire de Vierzon : "quand tu grimpes au cocotier, assures-toi d’avoir les fesses propres !" Pas spur que le débat politique en sort grandi... "Surtout, et c’est là le principal, cette posture insultante, protestataire, stérile rompt le rassemblement nécessaire pour sauver la santé dans le Cher. Le rassemblement de toutes et tous, ce que j’appelle l’union sacrée, c’est le sens donné à cette marche blanche organisée par les professionnels de santé. Sansu prend le risque de casser cela : il commet une faute politique. Je l’appelle à se reprendre, à sortir des postures politiciennes et à venir autour d’une table de travail. Ce sera plus utile pour les habitants du département."

Pour sa part, Nadia Essayan, la députée de Vierzon, estime que "La seule fausse note est venue de Nicolas Sansu, qui mélange tout et arrange les chiffres comme cela lui convient, avec des mots agressifs comme d’habitude, affirmant que nous avions voté un budget santé en diminution, alors que, comme l’a noté mon collègue François Cormier-Bouligeon, nous avons en réalité voté une loi de financement de la sécurité sociale en augmentation de 4,38 MILLIARDS d’euros. À tordre ainsi la vérité, on finit par s’enfoncer tout seul."

Vive polémique entre le maire de Vierzon Nicolas Sansu et le député François Cormier-Bouligeon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le berrichon 03/06/2018 16:36

L'Sansu, il a encore marché sur ratiau. Y devrait faire gaffe, ça lui revient en pleine poire.

J 03/06/2018 16:16

Pour les marches et manifestations, Sansu connait bien avec ses copains du PC-CGT..il fait aussi partie des criminels ? ….Tout ceci est lamentable, avec toute l'expérience qu'il a, faire des bavures de cet type.
Non, vraiment, il n'y arrivera pas, il faut le remplacer !

Archives

Articles récents