Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital : et d'un seul coup, tout s'est arrangé !

Publié par vierzonitude sur 31 Octobre 2018, 21:32pm

Hôpital : et d'un seul coup, tout s'est arrangé !

La grève de la faim entamée dimanche soir par deux agents de l'hôpital de Vierzon aurait donc précipité le dialogue entre l'agence régionale de santé (ARS) et la communauté médicale ? C'est en tout cas ce qui ressort de cette soirée.  "Nous avons les garanties attendues, c'est à dire que l'agence régionale de la santé a jugé crédible la trame du projet médical présentée ce jour qui contient le maintien des services", écrivent les deux ex-grévistes de la faim qui restent cependant "vigilants à la bonne mise en place de ce projet".

Mais alors, suffisait-il que la communauté médicale mette noir sur blanc ses exigences pour que l'ARS puisse dire amen ? Mais pourquoi, alors, ce texte n'est-il pas apparu en juin dernier évitant 140 jours de grève, 40 jours de camp gaulois au milieu de la cour de l'hôpital et trois jours de grève de la faim ?

Qui aurait donné un euro sur la fin du conflit, ce mercredi matin, quand Vierzonitude a rendu visite aux jeûneurs ? Qui aurait cru que, presque d'un coup de baguette magique, tout allait se résoudre sur la seule foi de la plume des médecins de l'hôpital qui, sous la forme d'une série d'objectifs, veulent créer une unité médico-chirurgicale pour améliorer le suivi des patients; développer la filière géronto-orthopédique et la géronto-traumatologie; développer la filière ophtalmologique avec consultations et chirurgie; compléter et pérenniser l'équipe de gynécologues-obstétriciens pour maintenir la maternité et son activité...

Sur ce dernier point, s'agissait-il alors de simplement vouloir, de la part des médecins, la pérennisation de l'équipe de gynécos, pour que l'Aégionale de la santé donne  alors les moyens nécessaires ?

L'objectif numéro 5 évoque la rénovation du bloc opératoire, ce qui était le pilier pour le maintien notamment de la maternité et le maintien des activités du bloc et l'optimisation de son organisation. Mais n'était-ce pas le souhait, aussi, de l'intersyndicale et des élus, que ce bloc soit rénové pour mettre à l'abri la maternité ? 

Pourquoi d'un seul coup, le vœu des médecins devient la lumière que l'ARS va suivre dans la nuit ? Dernier objectif : le maintien du service de pédiatrie et l'anticipation de la prise en charge d'épidémies saisonnières.  Là encore, le simple fait de vouloir le maintien de la pédiatrie maintiendrait donc ce service ? Vous imaginez les médecins de l'hôpital qui ne voudraient ni d'un bloc rénové, ni pérenniser le service gynécologie ou encore refuserait le maintien de la pédiatrie ?

On attend maintenant le communiqué de l'Agence régionale de santé qui, on l'espère, avec la même promptitude qui a caractérisé ses autres communiqués, mettra à l'abri des tentations d'économies budgétaires l'ensemble des services de l'hôpital de Vierzon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierrot 20/12/2018 11:15

On attends toujours....la trêve de noël et les fêtes du nouvel an vont passer, mais la gueule de bois risque d'être sévère pour 2019, prévisions pour les syndicats :
SUD, prudents, signalent que rien n'est signé, attente du projet médical et de la décision de l'ARS
CGT/FO on ne lâche rien......
CFDT ....frictions internes , guerre d'égos, et une section décapitée à la veille des élection professionnelles, sans aucune explication claire et argumentée

Résultat, une défiance du personnel à l'égard des représentations syndicales, on aurais pu croire que tous les efforts et la mobilisation autour des actions menées pour la défense de l’Hôpital aurais amené les personnels à donner une véritable légitimité aux syndicats lors des élection professionnelles, hors à peine plus de la moitié du personnel à voté ! ...et ce malgré la fourniture du matériel électoral envoyé à chacun par la poste !
Suite au prochain épisode...

PS: pour les praticiens, pas compliqué .... une villa tout confort pour chacun, école privée pour les enfants, emploi de complaisance ou même fictif d'ailleurs , on est pas à 10 000 euro près ..... secrétaires et bureau aménagés selon leur gout (on à l'adresse de celui qui à rénové le bureau d'un ancien secrétaire général de la CGT , c'est cher ....mais classe), voiture de fonction avec chauffeur , et le tout avec aller et retour par avion privé directement de Nice ,Monaco ou Genève... avec ça si on trouve pas de médecins....

J 31/10/2018 21:38

Ne pas oublier d'attirer des praticiens à Vz !!!
Ce n'est certainement pas le plus facile !

Archives

Articles récents