Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La société vierzonnaise Ledger a noué un contrat majeur avec Engie

Publié par vierzonitude sur 11 Octobre 2018, 14:56pm

"Engie accélère dans la blockchain. Après des mois de négociation et de recherche en interne, le groupe du CAC 40 a signé  un partenariat avec Ledger, l'une des pépites tricolores du secteur des cryptomonnaies et de la blockchain", lit-on sur le site leséchos.fr. Rappelons que Ledger va investir huit millions d'euros dans la construction d'une unité de production à Vierzon.

"Dans le cadre de ce partenariat, dont le montant n'est pas encore connu, Ledger va fournir à Engie ses boîtiers sécurisés.", décrit le journal économique. "Ceux-ci seront installés sur les éoliennes, les panneaux solaires et les installations hydroélectriques de l'énergéticien, dont près d'un quart de la production est « durable » (23,7 gigawatts en 2017). Les boîtiers vont commencer à fonctionner début 2019." 

En plus, "ils seront chargés de récupérer les données de l'énergie produite par les équipements et de les envoyer automatiquement dans la blockchain sans tiers extérieur. Dans l'univers crypto, on parle d'« oracle ».

Le journal ajoute que "Ledger, qui vise une valorisation de  10 milliards d'euros en Bourse d'ici 5 ans, s'est fait connaître grâce à ses « wallets », ses portefeuilles numériques pour les cryptos. Depuis des mois, la société,  qui va rapatrier une partie de sa production de Chine en France (note de Vierzonitude : à Vierzon)  développe sa technologie pour les entreprises. Engie, qui a dégagé 30,2 milliards d'euros au premier semestre, est l'un de ses premiers gros clients."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Simon Rodier 11/10/2018 21:13

C'est positif pour Ledger et Vierzon.Le jour ou la licorne française Ledger(Une licorne est une start-up valorisée à 1 milliard) fera son IPO en bourse j'espere que les epargnants vierzonnais deviendront actionnaires.Mais quel dommage d'avoir betonner des hectares de terres agricoles et couper des chênes multiseculaires au nord de Vierzon.Le parc technologique aurait pu etre installe ailleurs.Ce ne sont pas les friches industrielles qui manquent à Vierzon.Hommage aux travailleurs de La Terre des fermes du Colombier et de Bonegue.Merci vierzonitude et continuez de lire la presse économique.

Archives

Articles récents