Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Au secours, Mac Do remplace le café du coin !

Publié par vierzonitude sur 4 Novembre 2018, 19:13pm

La vache ! Comment un papier dans Le Monde vous mâche votre dimanche soir, déjà en lambeaux à l'idée d'être lundi le lendemain, en vous expliquant que le Mac Donald's du coin a pris la place et le rôle social du café du coin. Bordel ! Le choc. 200.000 cafés en 1960, 32.000 aujourd'hui. Une poignée à Vierzon... 

Et là, Le Monde vous dit que, pour des jeunes gens, le Mac Do, "c'est notre café à nous", un jus noir dans un gobelet en carton servi sur des relents de frites. il est où le patron derrière le comptoir ? Et la dame-patronnesse au caractère trempé ? Et le flipper ou le baby-foot ?



C'est quoi cette éducation qui confond un fast-food avec un bistrot, un putain de troquet de centre-ville avec une usine à hamburgers de périphérie ? Il est où le rêve là-dedans ? la chaleur, la convivialité, les nanas à la voix rauque et les mecs qui sont au bar comme chez eux ?

Remarquez, à force de que les bistrots ferment, comme à Vierzon, on se retrouve à boire un jus de chaussette chez Pat'à Pain. Vous voyez le tableau ! Nourrie sous le pis bistrotier, à Vierzon boit des cafés dans des chaînes de restauration rapide parce que les bistrots ferment les uns après les autres. Vous êtes déjà allés boire un café chez Toquenelle, dans la galerie marchande d'Hyper U ? Vous trouvez que ça ressemble au Paris-Bar de la famille Dallois ? Ou au National avant que des pizzas remplacent des demis ? Mais bon sang, on a quoi devant les yeux, des peaux de saucissons ?

Comment peut-on laisser faire une telle démolition de la vie sociale ? On ne peut pas dire que Mac Do remplace le café du village ou du centre-ville. C'est impossible. Dans une ville comme Vierzon qui a connu l'Ane qui renifle (à Méreau), le Goujon qui tête, le café des Arts, le Coup de sifflet et le Torchon sale, lire dans un quotidien de référence que Mac Do prend la place du troquet du coin, c'est un coup à se saouler la gueule pour ne plus savoir lire !

Mais réveillons-nous. Rouvrons des cafés et des cabarets, éduquons nos mouflets au plus près de la vraie vie, montrons leur ce qu'est un vrai bar qui se respecte, organisons des cours dans les PMU, rouvrons les bistrots de lycéens, collons-y des baby-foot et des flippers, mais de grâce, éloignons les futurs citoyens de l'idée qu'ils se font des Mac Do. Des Mac Do en bistrots !

Et les politiques ? Au lieu de penser à se faire réélire sans arrêt, mais qu'ils interviennent. Le bistrot doit faire partie du patrimoine mondial de l'Unesco. A Vierzon, il faut en faire un sanctuaire, un parc protégé avec visites scolaires obligatoires. Allez, les vieux, agitez vos souvenirs, dites leur à vos enfants, petits-enfants ce qu'est un vrai troquet, le Pénalty rue des Ponts, l'Express pas loin, la Renaissance à Villages, et d'autres, merveilleux. Mac Do qui remplace le café du village, non mais oh, quoi, réveillez-vous les zombies. On a du boulot là.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Franck Rolland 06/11/2018 09:45

Bonjour
C est entre autre pour lutter contre cette Mac Donaldisation notamment de Vierzon que se tiendra le Vendredi 7 Décembre à 19 h à l’auberge de jeunesse de Vierzon , une seconde réunion d information en vue de créer un café associatif culturel ,populaire et festif..:-)
franckrolland@yahoo.fr. 06 85 27 16 10

Bruno 05/11/2018 23:27

Moi j' ai pris mes responsabilités jamais de patapain ni de macdo , mais le comportement des autres commerçants qui ont laissé le gens libre a ces enseignes est aussi critiquable

Adrien begba 05/11/2018 08:22

Il n'y a qu'a faire 3 jours de gréve de la faim et tout redeviendra normal

Jean 04/11/2018 20:37

Et dans Le Monde, parlent-ils du terminal de cuisson du centre-ville, n'est il pas intéressant de voir l'ampleur d'une enseigne de restauration rapide déjà existante place Aristide Briant.
Installez vous dans un coin de la place en centre-ville et vous y verrez des habitants venir y prendre leur petit noir tous les matins, vous y verrez même d'honnêtes restaurateurs locaux y venir pour chercher leur pain quotidien.

J 04/11/2018 19:50

Ben oui, changement de génération ..uniformisation à l'américaine..oubliés les troquets, maintenant, on prend son café au Mac du coin et on y bouffe !
Que les anciens prennent leur responsabilité, ce sont eux qui nous ont éduqués à subir le compresseur américain...coca, hamburger ..etc !

Archives

Articles récents