Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La députée Nadia Essayan contre la fessée

Publié par vierzonitude sur 16 Novembre 2018, 19:40pm

La députée Nadia Essayan contre la fessée

La députée Modem du Cher, Nadia Essayan est co-signataire de la  proposition de loi contre les violences dites éducatives, dont la fessée, bientôt examinée par les députés, rapporte France-Bleu Berry. "La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, s'est dite favorable à titre "personnel" à cette proposition de loi qui arrivera dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale le 29 novembre, après son examen en commission des Lois le 21."

France Bleu ajoute : "Le texte compte deux articles, dont le premier précise que "les enfants ont droit à une éducation sans violence" et que "les titulaires de l'autorité parentale ne peuvent user de moyens d'humiliation tels que la violence physique et verbale, les punitions ou châtiments corporels, les souffrances morales". Pour la députée du Cher Nadia Essayan " Frapper, crier, dénigrer un enfant constitue une violence"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Berlaudiau 19/11/2018 19:19

Contre la fessée, notre député
Aurait-elle peur de la déculottée
Aux prochaines élections
de ne pas avoir rempli sa mission

Désolé, mais c'était trop tentant. (Mon vieux prof de français n'aurait pas été fier de ces rimes).

Marre 17/11/2018 19:52

Il y en a un ,d'une quarantaine d'années dans notre gouvernement,à qui ont ne lui a sûrement jamais baissé la culotte pour le fesser.
Aujourd'hui , le peuple de "gueux" va lui faire reprendre son retard , pour le remettre en place, car son insolence envers ces citoyens, a dépassé les bornes!.
La bonne fessée, a du bon parfois, quand ce dernier a du mal à faire renter dans sa caboche, le respect envers les autres, et c'est qu'un début pour lui , car on a une forte tête de linotte dans ce sens, croyez-moi !

M 17/11/2018 18:43

J'ai reçu des fessées étant enfant il y a plus de cinquante ans maintenant. Elles étaient: justes rares et proportionnées . Je pense que ça a contribué aussi à mon éducation et je n'en suis pas ressorti traumatisé.

MDR 17/11/2018 00:41

Franchement... Une fessée n'est pas la mort non plus...

Le gamin fait une connerie tu vas lui dire quoi ?

- Mon cher enfant, faut pas faire ça... Tu vois c'est pas bien, vilain garçon...

Une fessée peut parfois remettre les pendules à l'heure, j'en ai reçu, et je suis pas mort non plus...

C'est en traitant les gamins comme des rois qui finiront par se croire tout est permis...

Bonjour la gauche...

Pierrot 16/11/2018 23:09

Le sketch avec le charmant bambin réincarnation d'Hanibal Lecter n'en est pas un ..... cela dit tout est question d'environnement familial équilibré et d'éducation, et quand on a ni l'un , ni l'autre on va au désastre, ce genre de politique niaise à souhait est une incitation à mettre des capotes ou à se faire stériliser quand on voie le résultat dans les cours d'école !!!

Archives

Articles récents