Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'impôt ce n'est pas sale, surtout lorsqu'il augmente à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 14 Décembre 2018, 14:00pm

L'impôt ce n'est pas sale, surtout lorsqu'il augmente à Vierzon

"L'impôt n'est pas sale. On en a besoin pour les écoles, les hôpitaux, les services publics... C'est l'injustice sociale qui est sale", peut-on lire dans la presse locale, de la part du maire de Vierzon qui recevait, au conseil municipal de jeudi soir, des gilets jaunes.

"L'impôt n'est pas sale", surtout quand on peut l'augmenter localement, quand on profite que la taxe d'habitation baisse d'un côté pour grappiller de l'autre tout en accusant le gouvernement d'être à l'origine de cette hausse parce que tout est de la faute des autres.

"L'impôt n'est pas sale", quand à Vierzon, on appelle ça du matraquage fiscal depuis des décennies, que les impôts locaux et fonciers ont toujours été élevés car ils ont toujours été la variable d'ajustement d'une politique qui a encore cours aujourd'hui.

"L'impôt n'est pas sale", surtout quand des élus ne vivent que de l'argent public, donc de l'impôt. D'ailleurs, dans le résumé du guide pratique "que fait-on avec vos impôts", on lit "les écoles, les hôpitaux, les services publics", mais on oublie les élus, c'est important quand même de savoir que les élus sont aussi payés avec l'argent public.

Mais il y a sans doute élus et élus, les bons et les mauvais, et les mauvais ne sont pas évidemment pas ceux qui augmentent les impôts de leurs administrés. C'est étonnant d'inciter des gilets jaunes à vouloir faire exploser un système, sachant et souhaitant qu'il n'explosera pas, tout en profitant de ce système. On croirait Mélenchon qui hurle à la révolution tout en caressant son patrimoine immobilier d'une main qu'il a obtenu grâce à ces mandats d'élus de l'autre. Lui et d'autres mais se revendiquer du peuple tout en le regardant du haut de sa résidence secondaire, c'est cocasse en ces temps difficiles.

Evidemment, quand des gilets jaunes demandent des baisses d'impôts, la majorité municipale, pourtant du côté des gilets jaunes, pince un peu des lèvres. On ne peut pas dire aux gilets jaunes vous avez raison, et augmenter les impôts chez soi. Inconfortable position.

"C'est l'injustice sociale qui est sale", oui c'est très vrai. La majorité fustige ces 358.000 familles qui possèdent la moitié de la richesse nationale, ces puissances de l'argent, cet univers de la finance, oui c'est vrai tout cela. Alors, expliquez nous pourquoi, dans une ville qui fustige les actionnaires, c'est la société d'économie mixte de la ville qui a financé, à travers un emprunt, le siège social de Véolia, dans une ville qui fustige les actionnaires du CAC 40, on construit des bâtiments relais pour y loger des entreprises qui appartiennent à ce même CAC 40. L'injustice sociale se double alors  d'une incompréhension. Mais là, ce n'est pas sale puisque c'est une décision politique assumée.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 14/12/2018 17:18

Commentaires rapides et accablants pour des "politiciens" qui pourraient bien détruire la République et la France.

1) La population de Vierzon prend acte qu'il n'y aura aucune augmentation des impôts locaux (ni de la dette locale) exceptés ceux qui s'avéreraient vitaux pour la vie et la survie de Tous les Vierzonnais. Exit par conséquent, les dotations du prince, que ce soit à vocation électoraliste et de confort pour des causes, des activités ou des associations qui ne sont utiles qu'à elles-mêmes. Exit également un surcroît d'impôts visant à assurer des minimas sociaux croissants à une population dans un assistanat perpétuel en raison d'une éventuelle ghettoïsation politique ou communautaire.

Maintenant, à destination de la Députée dont les prises de position subliminales consternent ou anesthésient, selon les cas. Il s'agit de nous expliquer/expliciter, avec l'aide de notre Maire qui évoque "l'injustice fiscale", les détails concernant deux mesures qui sont un défi à la raison et à l'honnêteté :

2) Selon la presse économique, Bercy aurait communiqué les seuils (quoi de plus injuste qu'un seuil…) en deçà desquels les retraites seraient exonérées de l'augmentation de la CSG appliquée depuis 2018. Mon cas personnel servira de cas pratique. Toujours selon les informations consultées, je dépasserai de 169 euros le plafond retenu pour l'exonération de cette augmentation en 2019. Je serai donc redevable, en théorie, d'un prélèvement de CSG 2019 égal à celui de 2018, soit 584 euros. Prenons maintenant pour benchmark un voisin hypothétique, qui lui se trouverait juste au seuil. Je toucherais 169 euros de plus que lui mais on me prélèverait 584 euros au titre de la majoration, et lui rien ne lui serait pas concerné par ladite majoration. In fine il percevrait sur l'exercice 415 euros de plus que moi. Ce qui illustre la doctrine infâme trop souvent présentée comme une mesure de justice : plus tu cotises et moins tu gagnes à due proportion.


3) Même remarque qui tombe sous le (bon) sens pour quiconque en est doté, la "majoration" du SMIC. Outre l'usine à gaz infernale et obscène attachée à cette mesure, prenons un exemple simple et pas si rare. Quid pour un salarié qui a la chance ou la malchance d'être rémunéré 40 euros au dessus du SMIC ? Il risque bien de se retrouver… 60 euros sous la rémunération de ses collègues smicards au sens strict.

Et quand on pense que certains ont pour credo de façade 'l'union de tous les Français, on se dit °°°° (censuré).

J 14/12/2018 17:10

A Vierzon, Sansu et les élus de gauche ne sont pas à une contradiction près...on paye toujours jusqu'à ce qu'on fasse la grève de la taxe d'habitation ..
La mauvaise foi n'est pas tarie ici !

Archives

Articles récents