Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,

Publié par vierzonitude sur 19 Avril 2019, 05:40am

Didier de Brossard est le fils de monsieur Henri de Brossard. Et l'histoire qu'il a choisi de raconter à Vierzonitude est extraordinaire, car elle concerne un modèle unique de batteuse, fabriquée à Vierzon par la société Merlin et conçue par Henri de Brossard.

 

Légende photo : "Les hommes sont tous de chez Merlin même le peintre, celui qui se recoiffe c’est le neveu de mon père qui s’est endormi la nuit dans une descente, il est tombé sur la route, la petite remorque de tuyaux lui est passé dessus sans que mon père sent rende contre."

 

"Ancien entrepreneur de battage à Soissons (02200), mon père a créé son entreprise en 1926. A cette époque, le nom d’entrepreneur n’existait pas, mais les gens étaient appelés « laboureur ». Le père de Didier de Brossard a fait faire une batteuse chez Merlin en 1937 hors-série, la 18/2 ACG,  un modèle unique en son genre. Cette machine, raconte le fils d'Henri "est venue à Soissons par la route avec un tracteur Lanz de 55 chevaux !"

 

 

"Durant la guerre 39/45, mon père a battu un de ses clients en 11 heures et à l’électricité, 532 quintaux avec tenez-vous bien un constat d’huissier. Comme les moissonneuses- batteuses sont arrivées chez nous avec le plan Marchal en 1946/47, le battage a commencé a réduire. Malgré la nostalgie, il a gardé et transformé cette batteuse en moissonneuse-batteuse avec sa presse (50/55 sections) de sa fabrication équipée du coupe-chignon breveté ainsi que sa presse, Cette machine portait le nom de batt-press."

 

Légende photo : Chantier de battage durant la guerre, tracteur+presse+batteuse+ plus petit remorque « la même »+ voiture de transport du personnel+ camion de l’entreprise pour le chargement du blé+le transformateur + le C4 Citroën pour le branchement des rhéostats+la voiture de l’EDF pour les branchements électriques « le tracteur ne servait que pour le transport sur route, faute de fuel-lourd » devant le personnel pour faire tourner la batteuse.

 

Quant à Didier de Brossard, il nous explique avoir  fait ses débuts avec une 17 Merlin, petite batteuse pas large, batteuse destinée pour l'Afrique du Nord qui faisait "du grain très très propre,  machine pour battre des petites graines".

 

Légende photo : la 18 avec transformations pour le battage du maïs en cribs secs.

 

"Une fois mon apprentissage terminé, mon père m'a acheté, je crois la dernière TOM de Merlin avec un tracteur 551 tout neuf en me disant voici ton cadeau pour tes 18 ans... Avec ce chantier j'ai aussi battu le record de mon père en battant 550 quintaux en 10 heures avec le tracteur tournant dans l'autre sens, pour croiser la courroie."

Légende photo : la presse Merlin avec un John Deere type D, tracteur 2 cylindres plus régulier au ralenti, pressage de foin en hiver pour les chevaux qui sont dans le fond des mines de charbon.

La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,

Une petite remarque sur les tracteurs H2 et HV2, avant-guerre : mon père en avait deux, ces tracteurs ne convenaient pas aux entreprises de travaux agricoles pour la raison suivante :
les deux types H2 et HV2 avaient le gros défaut de perdre du carburant, et au niveau des clapets d’arrivée d’air, de l’huile refoulait sur la carrosserie, et l’échappement, ça en déplacent sur la route, une fois le matériel prêt à fonctionner , un gros nuage de fumé recouvrait le tracteur, par manque de puissance, des escarbilles sortaient du pot d’échappement. par deux fois les chantiers de battages ont brûlé. ( le chantier au complet, hangar et récolte !!!) A partir de là, mon père s’est retourné vers les Lanz 55 chevaux, depuis ce temps nous n’avons plus eu de problème, quant au 551 le problème était déjà résolu.

La première arracheuse-nettoyeuse- chargeuse de betteraves en 4 rangs avec le tracteur Labourrier qui était réversible.

La première arracheuse-nettoyeuse- chargeuse de betteraves en 4 rangs avec le tracteur Labourrier qui était réversible.

La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
La fabuleuse histoire de cette batteuse Merlin de 1937 hors-série, la 18/2 ACG,
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Degust 19/04/2019 10:05

Une pensée pour ces anciens , qui avec peu de technologies, arrivaient à faire beaucoup de choses à cette époque.
C'est très bien de faire profiter de toutes ces photos et autres ,aux autres générations, bravo Vierzonitude, bon travail !

Qu'ils reposent en paix et qu'ils soient heureux si le paradis existe.

de Brossard Didier 30/10/2019 19:25

Merci à vous de cette appréciation , le jour est bien choisi, je lui transmettrais vos remarques, je pense qu'il les entendra, ce sera fait pour le 1/11/2019. Cordialement Didier.

Archives

Articles récents