Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les referendums, c'est très bien, mais commençons par les utiliser au niveau local...

Publié par vierzonitude sur 20 Décembre 2018, 08:02am

Les referendums, c'est très bien, mais commençons par les utiliser au niveau local...

Le referendum d'initiative citoyenne, le RIC, c'est aussi beau que les boules sur le sapin. Mais, si certains appuient cette idée, il manque quand même un échelon. Car si la démocratie doit fonctionner au niveau national, sur des grandes questions qui ne doivent pas faire voter que les députés ou les sénateurs, la démocratie citoyenne doit aussi fonctionner au niveau local. Et là, on ne parle pas des pseudos-concertations tronquées, de pseudos assises citoyennes où un camarade prend la parole pour encenser la majorité, non, on parle de referendums, de grands projets qui engagent la ville mais aussi et surtout ses contribuables.

Curieusement, les assoiffés de la démocratie et les affamés du peuple, se gardent bien, une fois qu'ils ont conquis les mairies, de mettre en place ces referendums locaux qui pourraient remettre en cause o le sait, pas seulement un projet, mais la notabilité d'une majorité municipale. En clair, il faudrait qu'à l'échelon national, se déroulent des miracles qu'on refuse à l'échelon local.

Le RIC, c'est très bien, sauf qu'on ne va pas aller voter tous les trois-quatre matins. les mêmes qui le demandent se lasseront vite de se rendre aux urnes régulièrement. Les mêmes qui demandent la destitution de Macron et donc son remplacement par quelqu'un d'autre que l'on doit élire (sinon ça s'appelle une dictature), vous explique qu'ils ne votent plus. Etrange démocratie. Elle offre c'est vrai le choix de voter mais aussi celui de ne pas voter. Le vote blanc, dans ce cas-là, devrait être aussi légitime qu'une voix exprimée. On n'entend personne le demander....

Alors, le RIC, à l'échelon d'un pays, d'accord. Mais d'abord à l'échelon local. Car le premier maillon de la démocratie, c'est la proximité, la ville, l'intercommunalité, le département, puis la région, puis le pays. Des décisions locales destinées à participer au mieux-vivre des habitants sont aussi décisives que des décisions nationales qui, de toute façon, seront toujours la proie de tentations politiciennes pour détourner une belle idée de son but initial. Un referendum sur une question nationale deviendra vite un referendum contre untel et pas pour une belle idée.

Que nos élus locaux montrent l'exemple, qu'ils associent leurs citoyens à leurs décisions, qu'ils consacrent un budget spécifique pour des initiatives citoyennes, dans de vrais comités locaux qui ne soient pas des comités croupions qui servent d'alibi. Qu'on ne dise pas que le peuple s'exprime dans des assises citoyennes quand sur trois cents personne,s on compte douze questions dont certaines, posées par des militants politiques, servent de faire-valoir. Les RIC doivent aussi servir à la démocratie locale. C'est facile de mander aux autres ce que l'on ne veut pas faire soi-même.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents