Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Population : les hausses et les baisses dans le Vierzonnais

Publié par vierzonitude sur 27 Décembre 2018, 19:30pm

Population : les hausses et les baisses dans le Vierzonnais

La presse locale publie une carte enrichissante sur laquelle on peut lire l'évolution de population des communes du Cher, et ce qui nous intéresse le plus, Vierzon et autour de Vierzon, entre 2006 et 2016 (chiffres officiels de la population pour 2019). Le constat est édifiant : Vierzon a perdu, sur cette période de dix ans, 6,3% de ses habitants, soit une hémorragie de 1.782 personnes, une baisse importante parce qu'elle se situe entre 5 et 10%. 

Saint-Hilaire de Court bat largement le record, avec une baisse de 17,2%, soit 126 habitants de moins en dix ans, passant ainsi de 731 habitants à 605.

Méry-sur-Cher, Saint-Georges-sur-la-Prée, Massay, Nohant-en-Graçay, Graçay, Lury-sur-Arnon, sont sur des logiques de baisse, inférieure à 5%.

Lazenay est sur le même principe (344 habitants, 8 perdus en route entre 2006 et 2016). Lury-sur-Arnon n'est pas mieux, qui perd 27 personnes et dégringole sous la barre des 600 (673 en 2016 au lieu de 700 en 2006). Chéry, le petit village de Chéry a fondu : plus que 211 habitants, 12 ont disparu.

Enfin, Preuilly et Sainte-Thorette ne font pas mieux, 446 habitants pour la première (- 21) et 477 pour la deuxième (- 5)

Saint-Outrille est en positif, mais c'est anecdotique : + 2 habitants en dix ans, presque 1% en plus, pour atteindre 215 âmes. 

Positive également Thénioux qui depuis 2006 a attirer 76 habitants de plus, une hausse de presque 13% (667 habitants). Positive aussi, Dampierre-en-Graçay (presque 13% comme Thénioux), avec une population qui atteint aujourd'hui 254 habitants (25 en plus en dix ans). 

Méreau peut crâner : 22,4% d'évolution de sa population, 482 nouveaux habitants pour atteindre 2633 âmes. Le charmant village de Brinay n'est pas en reste : 31 habitants de plus en dix ans, une hausse modérée de 6,3% pour 526 habitants. Quinçy, le pays de vin, est en bonne forme : 5% de hausse, 41 habitants de plus pour 866 quinçoises et quinçois. Et bien, ça s'arrose ! A côté Cerbois, sourit : 14 habitants de plus en dix ans, c'est peu mais ce 3,3% de hausse, dans un contexte départemental atone, permet d'afficher 433 habitants de plus au tableau de chasse.

Même Limeux, Plou et Poisieux sont dans la spirale de la montée avec, à noter, une hausse de 11% pour Poisieux (22 de plus pour 222 habitants au total) et Plou, 16% ! La commune a largement dépasse les 500 âmes (528 exactement).

Foëçy qui arrive dans la communauté de communes de Vierzon est positive, à la marge certes (31 habitants de plus en dix ans) mais ce petit 1,5% de population en plus ragaillardit la commune.

Comme on l'a vu aussi, Vignoux-sur-Barangeon, dans la couronne de Vierzon, affiche une bonne santé démographique : 110 habitants de plus (5,4%) pour une population totale en 2019 de 2130, plus désormais que la commune d'Argent-sur-Sauldre.

Saint-Laurent bat tous les records, dans le Vierzonnais : 28,4% de hausse de la population, 110 habitants de plus entre 2006 et 2016 pour une population légale en 2019 de 498, la barre des 500 est à portée de mains.

Vouzeron et Nançay s'accrochent à leur (petite hausse) contrairement à Neuvy-sur-Barangeon qui dévisse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon Rodier 27/12/2018 21:00

Comment avoir la prétention d'améliorer la qualité de l'air avec autant de gens éloignés des zones urbaines?Après avec une telle configuration ce sont les fournisseurs de carburant qui se frottent les mains.Oui cher Zard je sais je suis stupide inintelligent et inculte.Mais c'est bien pour ça que je pose la question.......

Archives

Articles récents