Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Soirée intime des Girl Happy Project le 24 janvier

Publié par vierzonitude sur 23 Janvier 2019, 06:40am

Le collectif Girl Happy Project est né en mars, au cours de la dernière journée des droits de la femme. Il part d'un constat simple : cette ville de Vierzon est peuplée de filles formidables, qui n'ont pas beaucoup d'opportunités de se rencontrer dans un contexte informel.  Alors des occasions, on a décidé d'en créer, explique Valérie, l'organisatrice.  Une sortie dans un bar du centre ville, un mini marché dans un cabinet comptable, un apéro Girly dans une boutique éphémère, une sortie karting, une séance de maquillage de nos aînées à La Noue, un apéro déjeunatoire chez le caviste etc. On sort de notre zone de confort, on rigole, on fait fi des différences d'age, de statut social, de milieu culturel ... et on partage. Il n'y a pas d'autre but que celui de passer un bon moment.

Soirée intime des Girl Happy Project le 24 janvier

Après une soirée pulls moches, vous organisez une soirée canard en plastique ?

Oui, depuis mars nous organisons des soirées avec un thème différent chaque mois. J'espère que vous avez compris qu'on ne se prend pas trop au sérieux !

C'est quoi cette soirée intime ?

C'est une soirée qui va nous permettre de rencontrer notre sponsor communication, Géraldine. C'est elle qui imprime tous nos flyers. Elle représente la marque Graine de Plaisir et va nous parler féminité, sensualité, sexualité dans un cadre détendu et ... intime, donc.

Et pourquoi est-ce réservé aux filles ?

Parce que les filles parlent de ces sujets plus librement que les garçons, et particulièrement en leur absence ... Il est important que les filles se sentent libres de parler et surtout de rire de ces sujets, parfois tabous.

Cette soirée est organisée à la la boutiques Deuxième vie, il y a un message subliminal ?

Lol, non pas de message subliminal. Je ne pense pas que ce type de soirée transforme radicalement votre vie. Mais pourquoi pas, après tout ? Plus sérieusement, c'est surtout l'occasion de faire découvrir le nouveau local de cette boutique de vêtements deuxième main. Caroline va déménager dans l'ancien pressing le 22 janvier, ce sera une chouette opportunité de découvrir son nouvel univers.

Sérieux, le canard, il flotte ou il vibre ?

Le canard, il fait bien ce qu'on lui demande, tout est permis.

Ce n'est pas clivant une soirée strictement réservée aux filles ?

C'est marrant que l'on ne pose jamais la question aux clubs de macramé. On ne se dit jamais "rhoo, quel dommage ! Les rugbymen ne peuvent pas venir" Toutes nos excuses si la cible "fille" est très large, nous n'avons rien contre les garçons (même si on aime bien se moquer parfois sur la page facebook). Ils ont déjà été conviés plusieurs fois à nos soirées : karting, pull moche ... Et on continuera à les inviter de temps à autre, mais on a aussi besoin de moments entre nous pour créer de la confiance, de l'authenticité, de la complicité.

Et si un garçon vient déguiser, ça passe ?

Pourquoi pas ... mais en kilt alors, s'il n'a pas peur d'attraper froid.

Bon sérieux, c'est une soirée vente de quelque chose ?

Non, ce n'est pas un mini marché cette fois. Mais bien sûr Géraldine pourra reprendre rendez-vous avec les filles potentiellement intéressées par des réunions ou des produits, le cas échéant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 23/01/2019 10:02

Les canards sont encore stigmatisés dans l'indifférence générale. Voire torturés en catimini. Les canards sont maudits puisqu'ils ne peuvent exprimer leur souffrance et qu'ils ne peuvent pas non plus compter sur les assoces de protection animale qui ont bien d'autres chats à fouetter.

Wizard 17/01/2019 16:15

Encore une provoc à deux balles.
Si il est clair que Vierzon ne sera jamais la nouvelle Athènes, l'option sex toy peut sans doute remplacer les ambitions artistiques et philosophiques.
Quand une ville se glorifie d'un passif aussi lourd, plus aucun espoir n'est permis.

Archives

Articles récents