Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pétition : Vierzonitude répond aux inexactitudes de la ville

Publié par vierzonitude sur 27 Février 2019, 13:16pm

Sur la page facebook de la ville de Vierzon, on peut lire ceci : "Contrairement à ce que suggère une pétition malveillante lancée sur change.org par le blog Vierzonitude, contre la ville de Vierzon au sujet du site ex-LFM, la ville n’a absolument aucun pouvoir, ni moyen légal de s’opposer à l’opération que le propriétaire de ce terrain envisage d’y réaliser.


Ce terrain a été vendu à un promoteur par le Conseil Départemental du Cher qui en était propriétaire après avoir renoncé à y implanter son Centre de Gestion de la Route.


L'ancien bâtiment industriel qui s'y trouve ne fait l’objet d’aucune inscription et d’aucune protection au titre des monuments historiques. Le nouveau propriétaire a donc le droit d’en faire ce que le bon lui semble à condition de respecter les règles d’urbanisme en vigueur (ce qu’il a fait)."

Si l'auteur des lignes précédentes avait lu jusqu'au bout, il se serait aperçu que la pétition malveillante lancée sur change.org par le blog Vierzonitude, contre la ville de Vierzon au sujet du site ex-LFM, est adressée non seulement à la ville de Vierzon mais aussi au Conseil départemental. Etant entendu que quiconque ne s'agenouille pas devant la magnificence de la majorité est forcément malveillant...

 

 

Cette pétition s'adresse au Conseil départemental parce que c'est, en effet, l'autorité départementale qui était propriétaire de la parcelle et donc du bâtiment qui se trouve dessus, c'est elle qui a vendu le terrain. 

A la ville de Vierzon en tant qu'autorité administrative, même si, lit-on sur le site de la ville de Vierzon, "la communauté de communes gère désormais tout ce qui concerne le plan local d'urbanisme (PLU). Pour l'instruction des opérations et projets d'urbanisme, des demandes d'autorisation des droits des sols : permis de construire, déclarations préalables... un service commun a été mis en place par la communauté de communes, la délivrance reste de la compétence du maire." 

 

 

L'ancien bâtiment industriel qui s'y trouve ne fait l’objet d’aucune inscription et d’aucune protection au titre des monuments historiques, on peut se demander pourquoi ce bâtiment en particulier a-t-il échappé à la démolition du site ? 

 

 

Vierzonitude n'a jamais prétendu que ce bâtiment était inscrit mais qu'il faisait partie de l'histoire vierzonnaise (établissements Merlin) et qu'au lieu de lé démolir pour y construire une mocheté périphérique de plus, on pourrait y concevoir un projet pour le conserver. Ce qui aurait été le cas si la Conseil départemental avait décidé d'implanter à cet endroit son centre de gestion des routes, ce qu'il a fait mais... route de Tours.

Etrange de lire, également, sur la page facebook de Vierzon que "la ville n’a absolument aucun pouvoir, ni moyen légal de s’opposer à l’opération que le propriétaire de ce terrain envisage d’y réaliser" et que "le nouveau propriétaire a donc le droit d’en faire ce que le bon lui semble à condition de respecter les règles d’urbanisme en vigueur (ce qu’il a fait)." Donc, si l'on comprend cette logique, tout et n'importe qui peut faute tout et n'importe quoi...

Facile de se retrancher derrière les règles d'urbanisme en vigueur quand on demande du bon  sens politique au regard de la situation particulière d'une ville comme celle de Vierzon. Les règles d'urbanisme prennent-elles en compte la vacance commerciale de l'Orée de Sologne ou des locaux autour d'Intermarché ? Les règles d'urbanisme prennent-elles en compte la vacance commerciale de l'avenue de la République et de la rue Joffre ?

La ville de Vierzon n'y est pour rien, tout ça est de la faute du gouvernement et de l'Etat, il ne faut pas chercher plus loin. Pendant que la ville reçoit des subventions pour densifier son commerce de proximité d'un côté, elle le détruit de l'autre en autorisant de nouvelles surfaces commerciales en périphérie. Logique !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 27/02/2019 21:37

soyons un peu sérieux et essayons d'être juste et objectif,
1- l'offre commerciale dans ce secteur est bien pourvue
2- il y a des cellules vides à l'orée de Sologne, à chaillot
3- et si Aldi veut s'implanter sur Vierzon, il y a l'ancien magasin ED aux forges!!!

et pour le site LFM, pourquoi ne pas s'inspirer de La Forge à Aubigny ou Emmetrop à Bourges
n'ayons pas peur de copier ce qui fonctionne près de chez nous et dans un domaine ou il y a de la place à Vierzon

Coherent 27/02/2019 19:46

Vierzonitude, je ne suis ni un fan du commerce de périphérie, ni politisé, mais ce qui etait possible avant ne l'est plus aujourd'hui.

La loi n'a jamais permis de bloquer un projet commercial pour des seules raisons d'offres pléthoriques deja existantes.

Pour le blocage du permis, des solutions pour retarder les dossiers à base de pièces complémentaires existaient mais la loi a largement supprimé ces possibilites. Par ailleurs, bloquer un projet porté par une structure publique et un projet d'une societe commerciale avec son bataillon de juriste, c'est pas la meme chose...

La seule chose a faire, c'est modifier à terme le document d'urbanisme mais c'est cher et ca prend du temps... et faut pas le faire a la legere.

J 27/02/2019 16:43

Faut pas chercher....ils sont mauvais et plus ils cherchent à se justifier , plus ils s'enfoncent .
C'est toujours la faute de l'autre, en général l'Etat, qui n'est pas rancunier, car il leur donne des crédits importants pour qu'ils puisse les gaspiller.
Faudrait les mettre sous tutelle !

bien dit 27/02/2019 15:47

très bien dit.

Archives

Articles récents