Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Une décision démocratique... contre la démocratie, on avance !

Publié par vierzonitude sur 2 Février 2019, 19:00pm

Une décision démocratique... contre la démocratie, on avance !

Les gilets jaunes veulent plus de démocratie, de justice et de transparence. C'est très bien. Ils réclament le referendum d'initiative citoyenne (RIC). L'idée fait son chemin. Mais la démocratie, chez les gilets jaunes, du moins, doit-on dire, chez certains gilets jaunes, est à géométrie variable.

A Vierzon, vendredi soir, une assemblée citoyenne s'est tenue en présence d'un journaliste. A Vornay, les gilets jaunes organisaient aussi une assemblée citoyenne. Mais les journalistes y ont été interdits. Pourtant, une assemblée citoyenne semble être ouverte à tous. Et bien non !

Les journalistes, ces suppôts vendus au gouvernement, grassement payés pour propager des fake-news, évidemment du côté des forces de l'ordre et tenus en laisse par des milliardaires qui leur dictent leurs papiers afin de décrédibiliser le mouvement, ne sont pas des citoyens comme les autres. Fermez le ban.

Mais, attention, ils ont été interdits d'assemblée citoyenne, par une "décision démocratique", nuance ! Par un vote à main levée qui est l'essence même de la démocratie citoyenne, évidemment. Un vote à bulletins secrets aurait été sacrément plus démocratique. Sauf qu'un vote démocratique, même à main levée, pour empêcher la presse démocratique de couvrir un événement, c'est tout, sauf... démocratique. Comme quoi, la démocratie est bien une matière élastique que chacun modèle à sa façon.

L'assemblée citoyenne est donc devenue un entre-soi, ce même entre-soi que les gilets jaunes reprochent aux élus, aux journalistes, aux corporatismes de tous poils. Sauf quand il s'agit de corporatisme des gilets jaunes. Impossible de savoir ce qui s'y est dit, en toute transparence. Et surtout, impossible de savoir s'il y a des différences de points de vue. Une assemblée citoyenne à huis clos, c'est nouveau ça vient de sortir, comme disait Coluche. Sans la presse comme témoin, l'assemblée citoyenne s'est refermée comme une huître, perdant son titre d'assemblée et son qualificatif de citoyenne. A quand un RIC sur la dissolution de tous les journaux et l'exil des journalistes ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Perrin 03/02/2019 13:37

En publiant les votes de l'assemblée nationale, les gouvernements successifs surveille et contrôle leur majorité, d'ailleurs maintenant ce sont les Larbin du Roi Emmanuel Macron

Athos 03/02/2019 11:57

Il aurait été intéressant de connaître le prétexte avancé par les gilets jaunes pour interdire la présence des journalistes à leur assemblée citoyenne à Vornay. Le Berry Républicain est muet sur ce point.

Pour le vote à main levée qui ne serait pas démocratique, c'est pourtant la procédure habituelle utilisée ordinairement dans les conseils municipaux et à l'Assemblée Nationale.

Perrin 03/02/2019 12:50

C'est comme cela que tout les gouvernements surveille leur majorité à l'assemblée nationale, d'ailleurs ont les appelle les Larbin du Roi Emmanuel Mcron

vierzonitude 03/02/2019 12:40

Encore heureux. On est là, dans un cadre politique. Le vote à main levée peut avoir du bon comme du mauvais. IL est rapide, mais permet-il vraiment à chacun de voter en son âme et conscience ? N'ya-t-il pas, face au vote à main levée, un effet de groupe et d'entrainement, voire peut-être même de crainte ?

Perrin 03/02/2019 12:33

Sur le site de l'assemblée nationale vous pouvez voir qui a voté pour ou contre, çà revient de voter à main levée.

vierzonitude 03/02/2019 12:13

A l'assemblée nationale ? Ah non, le vote est électronique. Et les conseils municipaux le font à main levée quand certains ne demandent le vote à bulletins secrets.

Archives

Articles récents