Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Budget : 13 millions d'investissement, 37 pour faire tourner la ville

Publié par vierzonitude sur 21 Mars 2019, 06:10am

Il sera questions gros sous, au conseil municipal de ce jeudi soir. Vierzonitude décortique pour vous les principales dépenses pour 2019 et les principales recettes.

Budget : 13 millions d'investissement, 37 pour faire tourner la ville

Le budget de la ville de Vierzon est le suivant : 50 071 507.28 euros.

Il comprend les investissements pour 2019 et bien entendu le fonctionnement de la ville.

Les investissements représentent la somme de 13 862 909.47 euros. 

9 893 577 euros de travaux sont prévus dont 2 435 198 euros d'opérations reportées, non réalisées en 2018 mais réalisables en 2019.

En dépenses, cette année, la ville engagera des crédits pour  l'Ilot Brunet Rollinat et l'ancienne Poste pour 2 479 284 euros dont 1,2 million pour la seule ancienne Poste à réhabiliter. La réhabilitation de la place Jacques Brel s'effectue sur plusieurs exercices budgétaires.

Parmi les autres dépenses importantes, la ville dépensera 1 683 000 euros pour les établissements scolaires :


- Rénovation thermique Bourgneuf : 259 000 euros
- Restructuration Tunnel-Château : 1 182 000 euros
- Autres écoles : 192 860 euros
- Cours d’écoles : 49 000 euros


Le chapitre culture et sports  mobilise 346 660 euros.
La voirie : 1 140 140 euros (+ 83%)
L'informatique : 100 897 euros
Un projet photovoltaïque participatif et citoyen : 10 000 euros
Le lancement d’une nouvelle cuisine centrale, circuits courts, avec les PEP : 50 000 euros.

 

Pour toutes ces dépenses, il faut des recettes :


Subventions : 2 254 995 euros
Vente de locaux aux PEP : 1 840 373.35 euros 
Fond de compensation TVA : 745 000 euros
Amendes de police : 55 167 euros
Emprunt : 2 500 000 euros


Pour faire tourner la boutique municipale, c'est-à-dire le fonctionnement, il faut sortir 36 208 597.81 euros des caisses. Pour cela, il y a des recettes, bien sûr avec diverses dotations de l'Etat aux noms étranges, mais ce qui compte, c'est le montant.


DGF : 4 104 421 euros
DSU : 1 284 308 euros
DNP : 543 915 euros
FPIC : 305 273 euros
Allocations compensatrices : 1 175 673 euros
Attribution de compensation : 7 130 774 euros.

 

Et puis, évidemment, nos impôts (les trois taxes), 12 876 699 euros (pas d’augmentation des taux cette année, ouf !)
 

S'ajoutent :

Droits de mutation : 450 000 euros
Taxe sur l’électricité : 520 000 euros
Versement transport : 930 000 euros + 20 000 euros de compensation

Quant aux dépenses, voilà comment elles se répartissent : 


Ressources humaines, paiements des employés mlunicipaux : 20 654 000 euros (61.2% des dépenses réelles, + 0.17% soit + 35 000 euros par rapport à 2018)


Charges de gestion courante :


DSP transports : 2 037 777 euros
Subventions aux associations : 762 670 euros
Subvention CCAS : 1 607 335 euros
Subvention Caisse des Ecoles : 60 000 euros
Subvention Théâtre Mac-Nab : 450 000 euros
Subvention Foire et Salons : 34 676 euros

 

Nouveautés :

Aide aux familles vierzonnaises ayant des enfants scolarisés de la maternelle au lycée (bons d’achat dans les commerces vierzonnais) : 200 000 euros.
 

Financement des propositions des Conseils de quartiers : 50 000 euros
 

Intérêts de la dette : 670 300 euros
Dépenses imprévues : 545 105.14 euros
Provisions : 10 000 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents