Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les emplois d'Aldi comme ceux de Courtepaille, on en parle ?

Publié par vierzonitude sur 16 Mars 2019, 06:10am

Certains élus de la majorité n'en démordent pas : Aldi doit se construire, il devrait créer des emplois. Au nom de l'emploi, donc, nos élus de la majorité sont donc prêts à tout. Sans mesurer la qualité des emplois créés par exemple. Ou les prix pratiqués du supermarché. Construire, construire, construire, sans droit de suite.

Dans une tribune publiée sur Vierzonitude Franck Piffault, élu de l'opposition expliquait ceci : " En effet, ALDI, comme les enseignes de « hard discount » présentent le terrible paradoxe d’être 16% plus chères, en moyenne que les autres enseignes de grande distribution, pour les produits de premiers prix… J’ai bien dit les produits de premiers prix, donc ceux qui concernent en priorité les produits consommés par les familles disposant de moins de revenus. Je vous incite à cet égard à lire l’étude publiée par Familles Rurales dans le cadre de son observatoire de la grande distribution."

On a déjà eu droit, à de maintes reprises, à cette exaltation des emplois créés, ces addictions faites sur la comète. La communauté de communes est coutumière du genre. Mais elle additionne sans cesse, sans jamais soustraire. A chaque implantation, on met en avant les emplois créés. Personne ne va vérifier derrière (sauf pour l'entreprise Combronde au Vieux-Domaine) si, en effet, le compte y est. Mais peu importe le résultat, ce qui est essentiel, c'est l'effet d'annonce.

Souvenez-vous le restaurant Courtepaille. Vingt-cinq emplois.

 

Lorsque Courtepaille a fermé, il n'en restait plus que quatre.... Est-ce que cela sera décompté du bilan ? Même chose avec Aldi. Cela va créer des emplois, des emplois, des emplois. Sans se soucier de leur pérennité. Et du besoin d'un tel supermarché au nord de la ville, saturé entre Hyper U, l'hypermarché Leclerc, Lidl qui va s'agrandir, Leader Price pas loin... Et bien sûr l'Orée de Sologne et ses 30% de vacance commerciale;

Il y a du monde pour dire "on a permis de créer des emplois". Mais quand tout le monde est licencié, bizarrement, cela n'inspire même pas une ligne de compassion de la part des élus, nos élus de gauche, si soucieux de la vie sociale, du respect des salariés, du sort des travailleurs pauvres et des demandeurs d'emploi.

Tout ça est balayé. Alors, Aldi, 25, 15, 10 emplois ? Pour combien de temps ? Comme Courtepaille ? Comme Ed aux Forges ? Comme les commerces du centre-ville que la ville a encouragé à déménager avenue de la République ? La boutique de Caroline ? Charles ?  Pas un mot quand ces commerces ont fermé. A force de penser en noir et blanc, difficile de donner des couleurs au présent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents