Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique

Publié par vierzonitude sur 25 Mars 2019, 10:37am

Jacques et Nicole Bernard, pâtissiers à Vierzon aux côtés de Régis Jauffret écrivain et Eric Fottorino, créateur de Zadig.

Jacques et Nicole Bernard, pâtissiers à Vierzon aux côtés de Régis Jauffret écrivain et Eric Fottorino, créateur de Zadig.

L'émission C Politique sur France 5, accueille ce dimanche soir, dans la partie de l'émission, les pâtissiers Jacques et Nicole Bernard et Maryvonne Roux, syndicaliste FO de l'hôpital de Vierzon, à l'occasion de la sortie de la revue trimestrielle Zadig qui consacre un reportage à Vierzon et notamment, à la difficulté de certains commerçants vierzonnais de céder leurs commerces pour partir à la retraite.

Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Trois Vierzonnais sur France 5 dans l'émission C Politique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 25/03/2019 10:18

Sujet sur Vierzon insignifiant, intervenants inconsistants ou inexistants, propos stériles, rabâchés et soporifiques. Voltaire ne doit pas être fier de l'emprunt qui lui est imposé. Exemple du pseudo débat à bla-bla low cost qui rapporte un max de blé à ses producteurs/animateurs.
En revanche, le sujet sur Vittel, expédié en fin d'émission, suscitait l'intérêt par son urgence au motif qu'il pourrait tous nous concerner à très bref délai.

un autre 24/03/2019 21:17

Beaux témoignages.On dirait que Karim Rissouli et cie auraient voulu qu'ils soient un tantinet plus pessimistes.

Archives

Articles récents