Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Rapaces contre Prédateurs : une finale aller sous haute tension sportive

Publié par vierzonitude sur 22 Avril 2019, 05:10am

Rapaces contre Prédateurs : une finale aller sous haute tension sportive

A deux matchs d'être sacrés champion de France et d'une montée en Elite : les Prédateurs même si l'on sait qu'ils savent garder la tête froide, ont certainement en tête cet objectif qu'il espèrent atteindre depuis un bon bout de temps. Avec intelligence, ils ont su mener leur saison sans précipitation. Mais avec des victoires au bout, suffisamment pour arriver aux play-off, défier les demi-finales et se hisser en finale. Gardons-nous de tout triomphalisme pour l'instant.

Mais, au terme de cette saison dont nous connaîtrons l'épilogue le 11 mai au soir, dans le chaudron de l'Entrepose avec le match retour de cette finale, on peut d'ores et déjà dire que les Prédateurs représentent l'espoir d'une ville qui a vu, récemment, tomber l'un de ses fleurons au champ d'honneur du sport. Les SAV rugby qui avaient toujours joué en nationale depuis 1948 sont descendus de leur piédestal. Du coup, les Prédateurs portent avec eux toute l'élégance d'une ville qui doit beaucoup au sport.

Arrivés il y a une vingtaine d'années, les Prédateurs ont gravi les échelons dans la discrétion. Jusqu'à ce qu'éclate leur accession en nationale 1 et leur appétit pour l'Elite. Ce serait plus que mérité, mérité et juste pour une équipe qui, depuis plusieurs années, on le sent bien maintenant, n'attend que l'Elite pour entamer un nouveau challenge.

Leur salle à L'entrepose, leur public, leurs partenaires, la ville, sont tous derrière eux. Et justement, le rang des supporters n'a cessé de gonfler offrant à l'Entrepose une ambiance du tonnerre à chaque fois. Leur victoire, ce samedi soir, contre les Orcs, 9 à 2, montre à quel point les Vierzonnais n'ont qu'une envie : la finale. Ce sera le cas le 4 avril, à Reims, les Rapaces contre les Prédateurs, sacrée affiche.

L'une et l'autre des équipes voudra arracher à sa rivale ce sésame convoité. A Vierzon, l'Elite serait le sacre, un début pas une fin. Le début d'une nouvelle aventure avec le besoin de nouveaux moyens, des coachs toujours plus soudés qui, dans l'ombre, font avancer pas à pas l'équipe vers ce qu'elle a de meilleur. Il y a, à chaque match, la volonté de le faire partager à tous, ce serait-ce que dans les live pour celles et ceux qui ne peuvent se déplacer à l'extérieur par exemple. On voit que l'engouement augmente de plus en plus. Les Prédateurs sont maintenant face à leur destin sportif. La technique va parler. Le 4 mai, à Reims, les Rapaces ne dérogeront pas à leurs noms mais les Prédateurs n'auront pas de leçon de gagne à recevoir non plus. Il va falloir attendre le 4 mai et surtout le 11 mai pour exulter. Il ne peut pas en être autrement. Il y a trop de joie contenue en chacun des supporters pour ne pas qu'elle éclate en énergie de la victoire. Gogogogogogogogo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francis François 22/04/2019 21:27

Avant de faire des pronostics prenez quelques leçons d'orthographe.Ca vous fera du bien.Les prédateurs des Forges terrasseront les rapaces intoxiqués au gliphosate et pesticides pour petit Champagne.On applaudira Reims et on encouragera Vierzon.Allez les Prédateurs!

Damien 22/04/2019 20:09

Mdrrr il von perdre et rentreront chez eux avec le mouchoir prevoyer les paquets de mouchoird

Benoît Pablo 22/04/2019 09:52

Le 5 mai on rince!Et le 11 mai à l'Entrepose on sabre!Allez Vierzon!Allez les Prédateurs!Allez les SAV!

Archives

Articles récents