Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Selon la Tribune, Ledger envisage d'alléger ses effectifs, mais pas à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 11 Avril 2019, 10:05am

Dans un article publié sur son site, la Tribune explique que "la startup française qui a écoulé plus de 1,5 million d'exemplaires de son coffre-fort pour clé d'accès aux comptes en cryptomonnaies, pourrait se séparer d'une vingtaine de personnes sur 200 pour s'adapter à la baisse de la demande." L'article est prudemment titré : "Ledger envisage d'alléger ses effectifs, mais pas à Vierzon", encore heureux, son usine est en construction et toute la communication de la communauté de communes repose sur la création d 'emplois... Mais tout de même, voilà un signal fâcheux.

Le site cryptonaute.fr explique de son côté que "La startup française Ledger souhaite réorganiser ses activités et pourrait prochainement se séparer de 10% de son personnel."

"Comme les géants mondiaux du Bitcoin et de la Blockchain tels que le chinois Bitmain ou l'américain ConsenSys en fin d'année dernière, le français Ledger, qui avait connu une croissance fulgurante, dopée par l'essor du cours des cryptomonnaies en 2017, envisage de couper dans ses effectifs. En janvier, le cofondateur et directeur général Eric Larchevêque avait indiqué que la société allait « moins recruter et rester 200 cette année, nous nous ajustons à la réalité du marché. »

Ledger, implantée à Paris et Vierzon, où se trouve son site de production, avec des bureaux à San Francisco, New York et Hong Kong, songe désormais à se séparer d'une vingtaine de personnes, selon Les Echos.

A plusieurs reprises, le patron de Ledger certifie que le site de Vierzon ne sera pas impacté. « La petite embellie récente sur le bitcoin a tout de suite eu un effet », observe Eric Larchevêque. « Nos hypothèses sont que le marché reste relativement compliqué jusqu'à mi-2020 ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 13/04/2019 07:53

@tenirbon d'accord avec vous

D'autant que cette société travaille à démocratiser des technologies qui sont diamétralement opposées au message même de "Sylvie" : protection de l'anonymat, de la vie privée, contre la censure ...

Je leur souhaite beaucoup de courage, visiblement personne n'y comprend rien.

Marlène Ducrocq 11/04/2019 14:02

Entièrement d'accord avec Sylvie.

tenirbon 12/04/2019 08:58

Ben voyons pourquoi pas une "bonne guerre" aussi ..
Pour ma part je vis très bien sans aucun réseau "social" et ce qui m'étonne le plus c'est que souvent ce sont les mêmes qui crient à l'atteinte de libertés mais qui n'hésitent pas à publier leur vie sur le net
Pour revenir au sujet de Ledger le risque est important si leur seule activité repose sur le bitcoin mais nul doute qu'ils sauront se diversifier ....

Michel pineda 11/04/2019 12:49

Ras le bol de l'informatique et du numérique.Il faut rehumanuser la société et rouvrir des agences.Boycottons Facebook!Je suis d'accord avec Sylvie.

Sylvie Ragetournebrake 11/04/2019 11:45

Vivement que toute cette virtualité s'écroule définitivement, fichage des citoyens, fessesbouc, touitaire, obligation d'une adresse mail pour impots, secu, banque etc : UNE HONTE !!!!! On force les citoyens à avoir une existence numérique !
Une bonne épidémie, un ras de marée, une attaque extraterrestre, que faudra-t-il pour revenir un peu plus les pieds sur terre à l'homme ?

Archives

Articles récents