Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A Vierzon, le vote R.N n'est pas de colère mais bien d'adhésion

Publié par vierzonitude sur 4 Novembre 2019, 07:15am

En mai dernier, après les élections européennes, France 3, écrivait que "dans cette ville ouvrière au passé fortement ancré à gauche, les électeurs auraient glissé dans l’urne leur colère sous forme de préférence pour l’extrême droite." C'est faux. Le score du Rassemblement National, à Vierzon, n'est pas le reflet d'une colère mais d'une adhésion, profonde, aux thèses de l'extrême-droite. Il faut arrêter de dire que les gens jettent leur colère dans le parti de Marine Le Pen. Ils partagent ses idées.

Car l'évolution du vote extrémiste de droite à Vierzon montre qu'il existe un véritable ancrage.  La colère se conjurerait plutôt dans l'abstention, où, dégoûtés, les électeurs s'y réfugieraient. On le voit bien, dans les résultats des dernières Européennes, ni le PCF, ni la France insoumise, sont les partis de la contestation et de la "révolution". Déchirés dans des batailles d'ego et dans leur souci de survivre, ils en oublient le principal : l'électeur. Mais on ne peut pas dire qu'à Vierzon, le R.N les soigne mieux, son invisibilité est pourtant sa force. Allez comprendre.

A Vierzon, le vote R.N n'est pas de colère mais bien d'adhésion

Le porte-parole de l'extrême-droite vierzonnaise estimait qu'il avait puisé dans les voix de gauche. Ce n'est pas nouveau. La porosité entre les deux extrêmes, droite et gauche, fait ainsi le lit de l'augmentation de la puissance du vote R.N. La conseillère régionale des Patriotes ne vient-elle pas d'un syndicat de gauche ?

Le maire de Vierzon estimait que "Vierzon n’est pas un îlot communiste au milieu d’une mer d’électeurs du RN. La ville a suivi une tendance nationale". Mais cela fait combien de temps que Vierzon suit la tendance nationale ? Bien sûr, que les élus de la majorité ne diront jamais que le vote R.N est un vote d'adhésion, ce serait avoué leur échec, à juguler le R.N et les idées d'extrême-droite, ce serait mettre les mains dans le cambouis, épouser des idées qui ne sont pas les leurs, car pour la gauche, la sécurité est de droite par exemple. Encore faut-il avoir les moyens de combattre le R.N. A Vierzon, n'est-il déjà pas trop tard ? Pour ce faire, on voit alors le PCF draguer la République en Marche pour être sûr, au premier tour, d'être devant l'extrême-droite. On en est là.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal B 06/11/2019 14:12

....Villes de droite : culture, villes de gauche : inculture... sic.

Wizard 04/11/2019 10:27

Rien de nouveau, mais ça n'empêche pas Vierzonitude d'en repasser une couche au cas où.

Franchement, si quelqu'un pouvait expliquer, ou tout au moins citer, les "idées" de Madame Le Pen vous pourriez satisfaire à la curiosité du public. Et à la curiosité de Madame Le Pen elle-même sans doute.

Le RN et ses représentants vous hérissent, vous révulsent ? Rien de plus simple, il existe une panacée qui peut en venir à bout, comme pour les taches difficiles, efficace à 100 % et garantie bio de surcroit : contrôle et maitrise réels de l'immigration. La question devient urgentes à Vierzon et ce ne sont pas les anciens qui ont connue la Ville il y a 50 ans qui diront le contraire.

Un commentaire amusant qui remonte au printemps dernier : "Une ville sans librairie indépendante est une ville condamnée à donner les clefs du pouvoir à l'extrême droite." D'abord, on aimerait savoir de quel pouvoir il s'agit. Une sous-préfecture de province française a vite fait le tour des pouvoirs dont elle dispose. Ensuite le lien entre librairie et "extrême-droite" n'est pas du tout clair. Il faudrait peut-être rappeler que les écrivains de droite ne sont pas les derniers a avoir fait rayonner les lettres françaises. Les relations entre Sartre et Céline sous l'occupation sont révélatrices à cet égard.

Pour conclure, toujours à propos de culture, ce ne sont pas les pseudos "intellectuels" de gauche signataires du manifeste pro-corrida qui apporteront un démenti. Oser présenter des séances de torture et de meurtres comme des sommets de "l'art" humain il faut être aussi mauvais et pathétiques que ces tristes sires qui ont pour triste nom Arditi ou Podalydès.

Athos 28/05/2019 19:41

Derrière chaque bulletin de vote, il y a un électeur qui doit être respecté, ce qui n'est plus le cas en France. Alors de déception en déception, des communistes finissent par voter RN, les ultramarins finissent par voter RN, même les prisonniers dans les prisons finissent par voter RN.

Aucun rapport vraiment avec la disparition d'une librairie indépendante.

Vierzonitube 28/05/2019 16:18

Une ville sans librairie indépendante est une ville condamnée à donner les clefs du pouvoir à l'extrême droite.Comment la ville du Docteur Constant Duval a t elle pu en arriver là?Vierzonnaises Vierzonnais!il est encore temps de réagir et de rectifier!

Dodo Duval 04/11/2019 09:03

À propos, Vierzonitude, avez-vous du nouveau concernant ce Dr Duval ?

Toutanvag 28/05/2019 15:01

Cela fait des années que je vous lis en train de répéter les mêmes choses. Vous n'avez toujours pas compris. Quel est le meilleur moyen d'emmerder ceux qui nous enfument et nous pillent pour assouvir leur égo? Certainement pas l'abstention qui est de signer un chèque en blanc, mais un choix électoral beaucoup plus efficace: le vote RN. La preuve, cela vous fait pousser à chaque fois des cris d’orfraies ce qui atteste de cette efficacité. Et si d'autres personnes viennent s'offusquer de ce commentaire, cela accréditera encore plus cette efficacité.

Archives

Articles récents