Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pour l'opposition, la ville devient une zone de non-droit

Publié par vierzonitude sur 19 Mai 2019, 09:22am

Après le tract politique orienté contre la députée du Cher Nadia Essayan de la CGT et de FO de l'hôpital, après la réponse beaucoup plus constructive de Sud, à la suite des violences commises lundi soir à la maternité et aux urgences de Vierzon,

voici le communiqué de l'opposition municipale.

 

Les élus de l'opposition constatent "l'absence de réactions officielles, de la majorité municipale, sur ces derniers faits graves, mais ce n'est pas une surprise. En effet, lors du dernier conseil municipal du 21 mars dernier, M. le Maire, dans son propos liminaire, nous avait affirmé, que la situation sécuritaire s'améliorait, que les problèmes étaient en voie de règlement..."

Toutefois, ajoute-t-elle, "les faits prouvent, malheureusement, une nouvelle fois, le contraire et nos concitoyens ne supportent plus de voir leur ville, devenir, jour après jour, une zone de non-droit. Une réaction ferme et forte s'impose rapidement, avant que d'autres incidents, plus graves, n'aient lieu."

L'opposition souligne que "notre commune connait, ces derniers jours, une recrudescence de l'insécurité : courses poursuites avec la police nationale, injures, brutalités, violences envers les forces de l'ordre, le personnel hospitalier, attaques de la maternité et des urgences du centre hospitalier, obligeant à l’évacuation d'une partie des patients et plus de 65 000 euros de dégâts."

L'opposition salue  "le courage, le dévouement des policiers nationaux, des gendarmes, du personnel hospitalier face à ces incivilités." 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

John 19/05/2019 22:43

Oui enfin la sécurité et la justice relèvent de l'Etat... les maires ne peuvent pas grand chose face aux agissements de multi recidivistes...

Athos 19/05/2019 19:32

Zone de non droit, réaction ferme et forte, face à des "incivilités" ? Si ce n'est pas de la politique politicienne ça.
Il est vrai que le fermeté est d'actualité, cfr tous les manifestants mutilés de ces dernières semaines.

Archives

Articles récents