Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Que reste-t-il de la gauche vierzonnaise ?

Publié par vierzonitude sur 27 Mai 2019, 06:04am

Que reste-t-il de la gauche vierzonnaise ?

A Vierzon, les voix du Parti communiste, de la France Insoumise et du Parti socialiste n'atteignent même pas le score du rassemblement national : 25,69% des voix de gauche contre 28,20% des voix pour le Rassemblement national. Les Verts arrivent en quatrième position avec 9,48% avec des représentants complètement absents de Vierzon, y compris au conseil municipal. On ne peut pas parler de conscience verte vierzonnaise...

La gauche vierzonnaise est en lambeaux avec pourtant, une participation plus importante en 2019 (46,65%) qu'en 2014 (38,22%). Le Parti communiste s'est fait devancer par la République en marche, dans ces Européennes, au niveau local, c'est un signe important car en général, les Communistes sont aussi mobilisés que les électeurs du Rassemblement national. La France insoumise termine cinquième  alors que Jean-Luc Mélenchon était arrivé premier à Vierzon au premier tour de la Présidentielle de 2017 decant le F.N devenue R.N. A Vierzon, ça sent de plus en plus en plus le brun.

Quant au Parti socialiste, il ne pèse que 5,66%, derrière la France insoumise à 7,88%. On sait le P.C vierzonnais divisé sur la question de Jean-Luc Mélenchon. Le maire de Vierzon avait couru sous ses couleurs aux dernières régionales, il n'a pas atteint les 5%. Le Parti communiste aussi est divisé, à Vierzon, à tel point qu'il règne, pour les municipales, une incertitude (ou pas...) sur les intentions du maire actuel. Ira ? Ira pas ? S'il n'y va pas pourquoi chercherait-il son binôme féminin (Marie-Hélène Bodin, socialiste, ne se représente pas), en dehors du Parti socialiste ?

De son côté, le Parti socialiste a-t-il envie de repartir avec le maire actuel qui, pendant son mandat de député, élu grâce au désistement de la candidate socialiste, a toujours été dans l'opposition au gouvernement de François Hollande. Mais il semble que les uns ont besoin des autres et inversement. La raison ramènera-t-elle de l'ordre dans le camp de la gauche vierzonnaise. Mais est-elle vraiment en capacité de gagner une troisième fois ?

Ce qui est fascinant, c'est que l'on entend la gauche expliquer que LREM balise le terrain politique pour se retrouver avec la Rassemblement national. Mais que se passe-t-il à Vierzon ? N'assiste-t-on pas à un combat entre l'extrême-gauche et l'extrême-droite qui s'est retrouvé, rappelons-le, au second tour des dernières élections municipales.

Dans quel état sera cette même gauche aux municipales de 2020 ? Arrivera-t-elle à s'entendre en emmenant avec elle des Verts pour grossir le nombre de voix ? Ou va-t-elle se briser ? Quelle autre solution ? Le Rassemblement national guette à la porte de Vierzon même si aucune figure locale n'émerge de la bouillie d'idées populistes de l'extrême-droite. 

On sait qu'une liste centre gauche/Modem/Lrem et de bonnes volontés est en train de se monter à Vierzon. Sera-t-elle suffisamment rassembleuse et convaincante pour remporter le morceau face à une gauche qui ne voudra pas laisser son pain blanc lui échapper, face à une extrême-droite qui compte capitaliser son épargne en 2020. La droite n'existe pas à Vierzon, elle n'a jamais existé. Reste à savoir ce que veulent les Vierzonnais de leur ville ? Réponse en mars 2020.

 

RN : 28.20

LREM : 16.66

PCF : 12.15

EELV : 9.48

LFI : 7.88

PS/Place Publique : 5.66

LR : 4.90

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert 27/05/2019 10:13

Que reste-t-il de la gauche vierzonnaise, et bien des mouchoirs et des cartons en perspective!

J 26/05/2019 23:35

Des supermarchés, un centre-ville mort, une place bétonnée, etc...
Voilà ce qu’il reste de la gauche vierzonnaise.

Archives

Articles récents