Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vue de Vesoul : Jacques Brel, a rendu hommage à nos villes de province

Publié par vierzonitude sur 8 Juin 2019, 04:50am

Fabienne Happe, maire-adjointe à la culture de Vesoul, sera présente à Vierzon pour l'inauguration de la place Jacques Brel, à Vierzon, ce samedi 8 juin. Vierzonitude a voulu savoir quels étaient les rapports entre Vierzon et Vesoul, ce que Brel avait apporté à Vesoul. A lire ci-dessous de passionnantes réponses.

Vue de Vesoul : Jacques Brel, a rendu hommage à nos villes de province

En 2009, en visite à Vesoul, Nicolas Sansu, le maire de Vierzon, promettait une place Jacques Brel à Vierzon. Dix ans plus tard, la maire adjointe à la culture de Vesoul vient l'inaugurer. Votre sentiment ?
 

Je suis fière de représenter Vesoul. C'était un événement à ne pas manquer et ma présence pour représenter le maire de Vesoul, Alain Chrétien, démontre une volonté forte de rapprochement de nos deux villes. Nicolas Sansu a tenu parole et c'est une magnifique réussite qui lie encore plus Vierzon à Brel, il est là aujourd’hui avec nous.


La chanson de Jacques Brel pour Vesoul, est-ce un bien ou un mal ?
 

Un bien puisque le nom de Vesoul est connu dans le monde entier, même si très peu de personnes, y compris les français sont capables de positionner Vesoul sur une carte. De même que Vierzon j'imagine. Mais peu importe, nous sommes là est nous existons.

La chanson s'appelle Vesoul, elle commence par Vierzon... Si la chanson s'était appelée Vierzon, cela aurait-il changé, selon vous le destin de Vesoul ?
 

Si elle s'était appelée Vierzon, c'est votre ville qui aurait eu cette notoriété internationale et sans nul doute les Vésuliens en aurait été très déçu. Mais nous ne sommes pas dans une concurrence, bien au contraire, nous sommes assez semblables sur beaucoup de points et c'est bien.


Pourquoi, à votre avis, avoir attendu si longtemps pour rapprocher les deux villes, liées si l'on peut dire, par une même communauté de destins ?
 

Je ne sais pas, la distance peut-être, mais il est sûr que pour les Vierzonnais et les Vésuliens le lien Brel est là ! Il existe réellement, je ne suis pas Vésulienne de naissance et lorsqu'on m'a dit tu vas à Vesoul : Vesoul égal Brel c'est la première pensée que j'ai eue. J'ai été bercée par ces chansons, mais pas que les siennes, Ferré, Mouloudji, Ferrat, Brassens qui racontent cette France désenchantée.
Mais la France c'est nous, ces endroits éloignés mais qui comptent plus que tout.

 

Une élue de Vesoul à Vierzon aux côtés de France Brel, la symbolique est forte. Pourrait-on imaginer une manifestation commune entre les villes de la chanson ?
 

J'ai déjà eu l'occasion de rencontrer France dont je salue la volonté de faire vivre la mémoire de son père qui vit dans le cœur de tous les français. Je pense qu'aujourd'hui le grand Jacques aurait un sourire malicieux et attendri de nous voir ensemble. Nous avons le festival Jacques Brel à Vesoul depuis 19 ans pour promouvoir la chanson française mais qui ne chante pas spécifiquement le répertoire de Brel. Un événement juste pour lui et faire réentendre, réécouter et intégrer ses messages : c’est une riche idée.

 

Vous possédez un collège Brel, une place Brel, un festival Brel, le grand Jacques est-il furieusement d'actualité ?
 

Oui, toujours d'actualité et les Vésuliens ont une reconnaissance et une certaine tendresse pour Jacques Brel, non seulement pour la chanson Vesoul mais aussi pour cette vision de la société qui reste d'actualité.
 

Avez-vous déjà vu Vierzon ?
 

Non, je ne connaissais pas Vierzon, hormis à travers la chanson de Brel, comme quoi ! Mais c'est fait et avec mes collègues conseillères municipales, nous nous sommes réjouies de cette rencontre et tenons à vous remercier de votre accueil chaleureux. Le Berry, territoire agricole bien comparable au nôtre avec ses traditions et cet ancrage profond à nos régions. Celui qu'on quitte à un moment de notre vie professionnelle souvent mais dont on ne peut se passer,
 

Comment expliquez-vous que cinquante après la chanson Vesoul et quarante ans après la mort de Brel, le chanteur soit encore à la fête à Vierzon ?
 

Jacques Brel, a rendu hommage à nos villes de province en les sortant de l'anonymat, que ce soit Vierzon, Vesoul ou Honfleur qu'il oppose à Paris, Hambourg. Montrer que nous existons et dire cela en 1968 c'était assez gonflé, mais je pense que les tournées qu'il a fait à travers la France lui ont permis de découvrir une certaine richesse de nos territoires et de nos populations.
 

De votre côté, avez-vous des projets autour de Jacques Brel à Vesoul ?
 

Une fresque de 17 m est prévue : elle sera inaugurée cet été et à cette occasion, nous vous accueillerons avec grand plaisir et nous espérons que vous serez nombreux à venir découvrir Vesoul.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents