Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Alimentation en eau du canal de Berry : le détail des mesures d'urgence

Publié par vierzonitude sur 17 Juillet 2019, 10:32am

Le syndicat du canal de Berry a publié un long communiqué dans lequel elle détaille les mesures prises pour faire face à la coupure d'alimentation en eau du canal de Berry :

"Le manque de pluie dans le département depuis le début de l’année a commencé à se ressentir dès le mois de juin pour le canal de Berry. Le tracé du canal lui fait rencontrer quatre principaux bassins versants de rivières, qui constituent ses principales sources d’alimentation en eau. D’amont en aval, l’Aubois, l’Auron, le Cher et l’Yèvre, sont les rivières qui permettent au canal de Berry de bénéficier de l’eau pour son remplissage.

Depuis son abandon en tant qu’outil de développement économique en 1956, la vocation du canal est devenue récréative, paysagère et environnementale. C’est pour ces raisons qu’en concertation avec la DDT, il a été décidé d’agir de manière exemplaire et responsable afin de limiter autant que possible les prélèvements d’eau pour alimenter le canal, dans le but de maintenir le plus longtemps possible les usages prioritaires de chaque cours d’eau.

C’est ainsi qu’il a été retenu le principe d’appliquer les règles de diminution des prélèvements d’eau par anticipation pour le canal, avant que ne soient franchis les seuils d’alertes les plus critiques. Pour les élus du canal de Berry, tous représentants des communes traversées par le canal, l’enjeu est de faciliter les relations avec les utilisateurs prioritaires pour l’eau et ne pas entraver le bon fonctionnement de l’alimentation en eau potable, l’irrigation pour les agriculteurs à une période particulièrement critique et bien sûr favoriser la continuité en eau de chaque rivière.

Ainsi pour chacun des franchissements des seuils d’alertes prévus par l’arrêté cadre « sécheresse », (pour mémoire Alerte, puis Alerte renforcée et enfin Crise), le canal de Berry applique les dispositions prévues à l’échelon supérieur, par précaution et anticipation. 2-

DES MESURES D’URGENCE POUR PRIVILEGIER LES COURS D’EAU

Ainsi, pour son alimentation, le Canal de Berry est identifié parmi les "utilisateurs particuliers" de la ressource en eau. Les bassins versants dans lesquels le Canal de Berry se situe ont été concernés par les premières mesures de limitation par arrêté préfectoral du 27 juin 2019.

Il s'agissait des bassins versants de l'Aubois et de l'Auron, placés en situation d'alerte, et du bassin versant du Cher, placé en situation d'alerte renforcée. Dès le 1er juillet, en concertation avec la Préfecture du Cher et au regard des conditions météorologiques prévisionnelles, le Syndicat du Canal de Berry a souhaité anticiper et agir.

Il a fourni aux propriétaires et aux gestionnaires des prises d'eau d'alimentation du Canal les consignes de gestion, identiques à celles issues d'une situation de "crise", ce qui implique la fermeture totale des alimentations. Ces mesures qu'il convient de qualifier d’exceptionnelles et responsables, participent à la préservation de la ressource en eau et ont donc été prises par anticipation des dispositions réglementaires des arrêtés préfectoraux des 2 et 4 juillet 2019.

Les seuils de débit des rivières franchis en date du 12 juillet 2019, ont placé l'Yèvre aval en seuil d'alerte renforcée, et l'Auron, le Cher et l'Aubois en seuil de crise. Désormais, toutes les alimentations en eau du canal doivent être fermées.

Au regard de cette situation exceptionnelle, plusieurs dispositions ont dû être prises en urgence.  Afin de garder les biefs du canal en eau aussi longtemps que possible, plusieurs interventions de colmatages provisoires ont été programmées sur des ouvrages endommagés :

A Vierzon à l’écluse des Vèves 

A Marmagne à l’écluse des Bulles 

Il est demandé aux communes de maintenir toutes les écluses fermées afin de garder le canal en eau le plus longtemps possible, et faciliter le travail de sauvetage des poissons.

La fédération de pêche et les associations de pêche locales sont progressivement mobilisées pour effectuer des pêches de sauvegarde ou rassembler les poissons dans des réserves d'eau, afin de sauvegarder le milieu aquatique le plus longtemps possible. 

Des opérations de faucardage sont reprogrammées sur le secteur Vierzon, Méry Sur Cher, Thénioux, afin de préparer les secteurs les plus profonds pour permettre aux pêcheurs d’y effectuer des pêches de sauvegarde, au filet.

Le communiqué du syndicat du canal de Berry

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UNSA 18/07/2019 09:31

Pour faire face à l'abominable sécheresse qui sévit,le gouvernement soutenu par la Députée de Vierzon vient de prendre une décision décisive et écologique!Le train de primeurs Perpignan Rungis qui roulait depuis quelques semaines à vide est désormais suspendu jusqu'en novembre.Et en novembre la Députée Modem Larem de vierzon viendra expliquer aux riverains de l'A20 que le train ne roulera plus jamais.Ce sont donc 25000 camions qui relieront Perpignan à Rungis en passant par Vierzon et l'A20.
Ceux qui ont voté pour les députés macronistes en 2017 en espérant un air frais dans la politique française en seront pour leur frais.Larem et Modem,ce sont des bus,des voitures,des camions et beaucoup de pollution pour gazer les gueux et les prolos.

Archives

Articles récents