Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le canal de Berry est en souffrance

Publié par vierzonitude sur 23 Juillet 2019, 08:43am

Le canal de Berry est en souffrance. En aval de l'écluse du quai du Bassin, la situation est tendue. Le bief entre l'écluse de Varennes et l'écluse du quai du Bassin devrait être à sec. Les pelles ont été ouvertes pour permettre aux poissons de regagner le quai du Bassin. C'est la situation ce lundi après-midi.

Ci-dessous, la pelle côté aval quai du Bassin est fermé.

 

Ci-dessous, la pelle en amont, quai du Bassin est resté ouverte.

Ci-dessous, il n'y a plus d'eau dans l'écluse et une épaisse couche verte recouvre la surface.

En conséquence, en aval de l'écluse du quai du Bassin, on voit nettement que le niveau de l'eau a baissé.

 

Il y a du poisson dans le quai du Bassin.

 

Quai du Bassin aussi, on voit que l'eau a baissé. Et ce n'est sûrement pas fini avec la période de fortes températures qui sévit en ce moment.

 

De l'autre côté, à l'écluse de l'Auberge de jeunesse, le niveau aussi de l'eau a baissé. Normalement, l'alimentation a été coupée.

te

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arcady 23/07/2019 23:34

Ah lala ke K.Si vous saviez!

Local 23/07/2019 16:20

Les Vierzonnais en sécheresse.La Députée modem Larem de Vierzon a voté le projet de loi sur le CETA.Le CETA ce sera plus de farines animales,plusde gaz à effet de serre,plusde paysans ruinés.
Conclusion:les vierzonnais en manque d'eau ne devront pas être amnésiques en 2022,ou alors ils ont ka sécheresse qu'ils méritent.

K 23/07/2019 20:54

C'est une opinion personnelle … un avis du fan club du maire !

Wizard 23/07/2019 10:49

On ne peut que louer les actions des personnes bénévoles qui vont unir leurs forces et leurs moyens pour transférer le maximum de poissons vers les rivières.
Les réticences des associations du Loir-et-Cher sont fondées en ce qui concerne l'absence de concertation des autorités du Cher dans la gestion de ce dossier trans-départemental, mais la prévention desdites associations à l'égard des transfert de populations piscicoles sont sujettes à caution. Le cloisonnement de populations appliqué à l'humanité donnerait de biens curieux résultats que chacun peut imaginer.
Il y a enfin au moins l'imprévoyance lourde du monde de la pêche qui s'agrippe à ses pratiques sans considération pour les évolutions du climat et des écosystèmes.

Archives

Articles récents