Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Des poissons meurent dans un canal à l'agonie

Publié par vierzonitude sur 28 Août 2019, 14:35pm

Juste avant l'écluse du quai du Bassin, dans le bief jusqu'à l'écluse de Launay, les poissons meurent dans un canal à l'agonie.

 

Il ne reste qu'une flaque d'eau croupissante où s'étouffent les poissons piégés

et une flopée de petits poissons chats. Au-delà de quelques dizaines de mètres après l'écluse, en direction de Foëcy, il n'y a plus d'eau du tout.

C'est un spectacle de désolation et de tristesse. Des pêcheurs qui ont sorti de ce qui reste de l'eau des poissons-chats les ont laissé, par terre, sans même les jeter à la poubelle. La sécheresse a vidé ce bief-ci. S'il reste encore de l'eau à partir de l'auberge de jeunesse, c'est parce que la pelle, au Forum république, n'a pas été fermée. Si c'était le cas, le bras de l'Yèvre, qui est une rivière naturelle, et non canalisée, serait à sec, n'irriguant plus du tout le moulin de l'Abricot.

A partir du quai de Bassin et jusqu'à Foëcy, la situation est catastrophique et ce sont les premiers poissons morts, que l'on voit. 

Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Des poissons meurent dans un canal à l'agonie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BRUNO 28/08/2019 21:28

Pauvre poisson et pauvre pêcheur

Wizard 29/08/2019 15:06

De trop nombreux pêcheurs n'acceptent pas que d'autres espèces trouvent leur place dans les écosystèmes s'il cumulent le fait d'être des prédateurs, comme les pêcheurs eux-mêmes, et de ne pas présenter un intérêt gustatif ou financier. D'où le traitement réservé aux poissons-chats communs (ameirus melas ou encore ictalurus melas syn.).
Quel avenir peut avoir une telle humanité ?
Et quand on pense aux tirades de Macron 1er (et dernier), dit Le Petit ou Le Bavard, qui appelle de ses vœux un rassemblement des français, comment peut-on se rassembler avec une humanité inacceptable ?

Lusor 28/08/2019 18:02

Serait-ce une illustration de Vierzon 2030 ?

Wizard 29/08/2019 10:38

Cher Lusor, je vous rejoins tout à fait sur ce point, le risque existe bel et bien même si personne ne sait précisément. La vacuité des projets n'en est que plus aveuglante.

On nous parle ces derniers jours de "cohésion sociale" pendant que d'aucuns continuent éhontément à importer des migrants qui n'ont pas leur place ici, alors même que nul ne peut dire que nous aurons suffisamment de ressources dans quelques années pour subvenir aux besoins de la population actuelle.

Je ne peux dire s'il se trouvera le cas échéant beaucoup de Vierzonnais pour se priver durement au bénéfice de populations illégitimes mais je peux affirmer qu'il ne faudra pas compter sur ma collaboration.

AR 28/08/2019 18:12

N'importe quoi !!! il faut cesser de sauter sur tout qui bouge pour dénigrer Vierzon. La nature nous joue des tours actuellement , dommage qu'elle ne puisse pas faire la même chose contre la bêtise

Archives

Articles récents