Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


En finir avec l'élevage intensif : la tribune de l'association L214

Publié par vierzonitude sur 6 Septembre 2019, 18:30pm

En finir avec l'élevage intensif : la tribune de l'association L214

Vierzonitude telzir la tribune de l'association L214 parue dans le quotidien Le Monde contre l'élevage intensif. 

Dans son ouvrage-manifeste Quand la faim ne justifie plus les moyens, paru aux éditions Les Liens qui libèrent, l’organisation L214 Ethique & Animaux décrit comment l’être humain a façonné les animaux pour son usage (sélection génétique accélérant leur croissance, entassement du bétail dans des bâtiments surpeuplés, souffrances induites par les cadences d’abattage…) et appelle à dépasser les « oppositions stériles » entre végans et partisans d’une consommation modérée de viande. L214 considère qu’un consensus se dessine pour demander à sortir d’un « modèle agricole moribond et mortifère ».]

Tribune. Nous, citoyennes, citoyens, organisations, conscients des enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux, ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes. 

Nous ne voulons plus d’élevages intensifs non respectueux de l’environnement, fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides.

Nous ne voulons plus d’élevages intensifs destructeurs de la biodiversité, acteurs de la déforestation.

Nous ne voulons plus de ce système, soutenu par l’argent public, ennemi de l’intérêt général. Un système qui impose des conditions de travail éprouvantes, aliénantes et risquées, où les agriculteurs se suicident davantage que dans toute autre catégorie socioprofessionnelle.

Nous ne voulons plus des élevages intensifs qui favorisent l’antibiorésistance et l’émergence de nouveaux agents pathogènes extrêmement dangereux.

Nous ne voulons plus d’un système spéculatif créant des déséquilibres sociaux et économiques dans de nombreuses régions du monde.

Nous ne voulons plus d’un modèle alimentaire fortement carné et lacté qui sous-tend ces modes de production et qui met en danger notre santé.

Élus, responsables politiques, nous n’en pouvons plus, au mieux de votre immobilisme, au pire – et plus souvent – de votre soutien actif au lobby de l’élevage intensif.

L’urgence éthique, climatique, environnementale, sanitaire et sociale impose d’engager notre pays dans une transition agricole et alimentaire : nous devons nous diriger rapidement vers une consommation essentiellement végétale, durable, saine, respectueuse de l’environnement, des animaux et des humains.

Aujourd’hui, nous voulons des actes, des mesures fortes et concrètes pour sortir de l’impasse. Nous exigeons : un moratoire immédiat sur l’élevage intensif et l’interdiction de nouvelles constructions destinées à élever des animaux sans accès au plein air ; un plan concret de sortie de l’élevage intensif, avec accompagnement des personnes qui en dépendent aujourd’hui vers des productions alternatives ; une végétalisation d’ampleur de l’alimentation en restauration collective publique ou privée.

Elus, responsables politiques, serez-vous au rendez-vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TOUTANVAG 07/09/2019 10:13

Bravo de relayer ce sujet d'autant que la consommation de viande industrielle bovine, porcine et ovine, c'est 20 % de la mortalité (par cancers, avc et infarctus). Pour empocher leurs millions, ces élevages intensifs sont prêts à tout, même à nous empoisonner à petit feu tout en faisant souffrir les animaux. Et ce n'est pas avec le président et le gouvernement actuels que cela peut changer (deux ministres qui assistent à une corrida pendant leurs vacances et un président faisant l'éloge des chasses à Rambouillet). On vit très bien sans consommer de viande.

MarcelloH 08/09/2019 10:08

Affirmatif à 100 %

Archives

Articles récents