Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes

Publié par vierzonitude sur 5 Octobre 2019, 09:00am

Elles sont quatre artistes, Johanne Tatin-Wilk, Stéphanie Haski, Elis Wilk et Marie de La Guéronnière.  Elles ont créé Flâneries et elles investissent à partir de lundi, les anciens locaux de Baracher-Mathat. Une parenthèse artistiques dans un lieu qui fait l'objet d'un projet rattaché au Mac-Nab. Les quatre fant'artistes expliquent leur démarche, leur vision, leur folie artistique. Un grand bol d'air.

Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes

Dites-nous tout sur le, collectif Artou, dites-nous sur vous quatre.

 

Le collectif, c’est d’abord Johanne Tatin-Wilk, Stéphanie Haski, Elis Wilk et Marie de La Guéronnière. Nous sommes quatre artistes, mais ce qui nous réunit, c’est notre amitié et le Berry où nous nous retrouvons très régulièrement grâce à la famille de Johanne et Elis. 

 

Flâneries et le collectif sont nés conjointement : nous avions à la fois envie de créer ensemble et de nous engager à Vierzon.  On connait tous les vitrines closes des commerces du centre-ville ; nous avons eu envie de les regarder autrement, d’y projeter nos imaginaires mais surtout d’emmener les Vierzonnais avec nous dans cette expérience. C’est ainsi que nous avons conçu cette résidence : comme un temps de création « in situ » mêlant nos recherches personnelles, nos regards croisés et des créations en ateliers, l’ensemble étant toujours en lien avec les habitants.

 

Nous provenons toutes les quatre de champs artistiques différents.

 

Johanne est chanteuse et musicienne, Stéphanie est réalisatrice de documentaires, Elis plasticienne, autrice & illustratrice et Marie est comédienne et metteuse-en-scène. Nous habitons aussi aux quatre coins de la France quand nous ne sommes pas dans le Cher : Marie vit à côté de Bordeaux, Elis est depuis peu à côté de Toulouse (Rabastens), Johanne à Strasbourg et Stéphanie à Bagnolet, en banlieue parisienne.

 

Aujourd’hui, le collectif est bien plus large puisqu’il inclut de nouvelles personnes ayant la même envie de s’investir à Vierzon dans les lieux désaffectés de la ville avec l’idée de participer à une dynamique culturelle et collective. Et pour la petite histoire, nous avons choisi un nom du coin pour notre collectif : Artou signifie Orteil en berrichon.

 

Que contiennent ces Flâneries ?

 

Elles contiennent déjà nos « flâneries » personnelles : nous irons dans les rues pour observer dans un premier temps - mais surtout rencontrer - les habitants, passants, usagers, qui seront un peu "la source" de nos créations. On récoltera des récits, des chants, des situations, des images … Les Vierzonnais seront aussi les témoins et, on l’espère, les participants de scènes impromptues, de surprises chantées et éphémères, ce qu’on appelle des performances.

 

Flâneries, c’est aussi des ateliers ponctuels de pratique artistique : des ateliers organisés avec des structures scolaires ou des associations ainsi que des ateliers ouverts au public.  Chacune de nous propose deux ateliers ouverts à tous. Nous en avons programmé un par jour pendant 8 jours, entre le 1er et le 9 octobre. Ce sera l’occasion de faire découvrir nos pratiques autant que de renouveler la possibilité d’échanger et de se rencontrer.

 

Nous précisons que ces ateliers sont GRATUITS ! et nous insistons aussi sur le fait qu’ils n’auront lieu que pendant le temps de la résidence… il ne faut donc pas hésiter à s’inscrire pour y participer (par mail collectifartou@gmail.com en précisant bien pour quel atelier ainsi que vos coordonnées)

 

La résidence se clôturera par 3 jours d’expositions : 

 

- Vendredi 11 octobre, la matinée est réservée aux scolaires pour une visite guidée. À partir de 18h, nous ouvrirons les portes à tous pour un grand vernissage festif.

- Samedi 12 et dimanche 13 octobre, les expositions seront en visite libre à partir de 10h jusqu’à 18h. Nous avons programmé deux visites/dégustations de vin ces jours-là à 11h et 12h (sur inscription).

 

Toute la programmation se retrouvera sur le compte Facebook du Collectif ou sur notre blog (on peut aussi nous contacter par mail pour plus de précisions). Mais la toute première occasion de s’informer de ce qui se passera pendant ces 2 semaines, sans passer par le web, sera en nous rencontrant le lundi 30 septembre à partir de 17h !

 

Que contient l'exposition ?

 

L’exposition présentera les différentes oeuvres créées par les 4 artistes pendant la résidence, ainsi que celles créées par les lycéens lors des différents ateliers scolaires.

 

 

Racontez-nous cette philosophie collective qui vous a conduit à cette résidence artistique ? 

 

Elles s’est construite petit à petit et continue de se bâtir. 

 

Nous nous connaissons bien, mais dans un contexte d’abord amical. Elis et Marie ont déjà travaillé ensemble à la création d’un Atelier théâtre & illustration lors du Festival du Conte de Paestum en Italie et Johanne et Stéphanie ont réalisé toutes les deux une vidéo pour Malva, la formation musicale de Johanne. Et puis un jour l’une d’entre elles est venue avec une envie, qui est devenue une idée quand elle en a parlé avec une autre et finalement un projet ambitieux une fois à quatre voix. 

 

 

Parlez-nous du lieu.

 

À l’origine du projet il y avait l’envie d’investir un lieu abandonné du centre-ville. Au départ, nous avions pensé à l’un des nombreux commerces fermés et puis la Mairie, partenaire du projet, nous a présenté ce lieu immense et magnifique : les anciens locaux du fournisseur industriel Baracher-Mathat, aujourd’hui installé en périphérie de la ville. 

 

Nous avons donc à disposition près de 700m2 en plein coeur de ville puisque la friche jouxte le Théâtre Mac Nab. Une friche que nous retrouvons (presque) comme elle a été laissée, avec toute son histoire et le temps qui a passé, ce qui la rend très inspirante.

 

Nous sommes maintenant impatientes de nous retrouver là-bas toutes les 4 en totale immersion pendant près de deux semaines (puisque nous y logerons également !) Autour de quoi tourneront les ateliers chant, écriture, dessin, théâtre ?

 

Voici les présentations que nous avons diffusées concernant les ateliers : 

 

Ateliers chant avec Johanne Tatin wilk : Laisser libre cours à sa voix, découvrir différents timbres vocaux, trouver liberté et détente dans son chant, créer de manière spontanée, en étant accompagné, grâce à des "circle song" et jeux vocaux.

 

Ateliers écriture avec Stéphanie Haski : Création d'un texte collectif tel un cadavre exquis, autour d'un lieu vierzonnais. Pour jouer avec les mots, avec Pérec et les rues de Vierzon.

 

Atelier dessin avec Elis Wilk : Réalisation de croquis sur carnet puis de portraits sur des feuilles grands formats au sol à la peinture noire.

 

Atelier fresque avec Elis Wilk : Création d’une fresque collective sur mur à partir de pochoirs - formes géométriques - et bombes de couleurs.

 

Ateliers Théâtre avec Marie de La Guéronnière : Initiation au théâtre et à l’expression corporelle pour les enfants de 6 à 11 ans et pour les tout-petits de 3-4 ans

 

Attention : certains ateliers ne sont ouverts qu’aux enfants et d'autres sont Tout-public (adultes et enfants). Nous invitons chacun à bien vérifier les tranches d’âge dans le programme. Et encore une fois, les ateliers sont gratuits & sur inscription.

 

 

Que verra-t-on alors en matière de performances ?

 

Le chant et le théâtre seront principalement concernés (même si dessins et vidéo pourront aussi intervenir parfois) : Johanne proposera des chants spontanés tandis que Marie installera ça et là des situations en lien avec une scénographie créée dans notre friche. Elis dessinera aussi les habitants dans les cafés, les commerces ou dans la rue. Pas de programmation, cela se fera en fonction de l’inspiration et du moment.

 

 

Pourquoi Vierzon ?

 

Parce que c’est la ville qui nous réunit, parce que deux d’entre nous y ont grandi, parce que les Vierzonnais râlent beaucoup contre leur ville et qu’on est un peu râleuses nous aussi. Parce qu’on a eu la sensation qu’il y avait de la place ici pour des expérimentations culturelles et artistiques et parce que la Ville a été très réactive et enthousiaste !

Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes
Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes
Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes
Flâneries en centre-ville avec quatre fant'artistes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents