Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les digues de Vierzon seront étudiées de très près

Publié par vierzonitude sur 1 Octobre 2019, 06:00am

Depuis le 1er janvier 2018, la communauté de communes Vierzon-Sologne-Berry exerce la compétence Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI) dont la mission de défense contre les inondations. 

La communauté de communes demande la réalisation des études réglementaires des digues de protection de la ville de Vierzon : celles de Chambon-Abricot, de la Genette, du Vieux Domaine, de Chaillot et des Grandes Vèves. Ces investigations permettront, au vu des caractéristiques des ouvrages, de mieux connaître les zones protégées et les événements pour lesquelles les systèmes d’endiguement apportent une protection, et de définir ceux pour lesquels le risque devient important pour les enjeux exposés à l’inondation.

La finalité de cette démarche est également de déterminer les mesures éventuellement nécessaires à la sécurisation des ouvrages. Dans ce cadre, des investigations géophysiques et géotechniques complémentaires, ainsi que la modélisation hydraulique du secteur de Vierzon seront nécessaires. 
 
 

Digue de Chambon-Abricot : 
 
La digue de Chambon-Abricot située en rive droite à la confluence du Cher et de l’Yèvre, au sud-ouest de Vierzon, mesure 1950 mètres et s’étend de l’A20 jusqu’à la rue de la piscine.  Elle a été construite en 1986 de la rue de la piscine à l’ancienne RN 20, aujourd’hui A20. La crue de référence pour la construction est celle de 1940. En 1989 le franchissement de la rue des Grandes Vêves par la digue est réalisé. En 1996, un rehaussement de la digue est effectué au niveau du quartier de l’Abricot. En 1999, un renforcement de la digue est réalisé par enrochement sur un linéaire d’environ 200 m au niveau de la rue de l’Abricot. Les caractéristiques générales de l’ouvrage sont présentées en Annexe 2. 

 
 

Digue de la Genette :

La digue de la Genette est située en rive gauche du Cher et assure la protection du quartier de la Genette sur 1260 m. Il s’agit d’un mur en béton sur la partie amont (Quai du Cher depuis le pont de la RD 918 jusqu’à la place de la Genette) et d’une digue en remblai sur la partie aval.  Les ouvrages singuliers recensés sur la digue de la Genette sont le pont de la rue des Ponts sur lequel la digue s’appuie en amont, le pont de la D320 (pont de l’Europe), récent.  Projet de travaux en 1977 de la digue de la Genette, à la suite de la crue de 1977 avec un calage de 20 cm au-dessus des plus hautes eaux connues (1940). En 1980,  début de la construction de la digue et du muret béton de la Genette. 

Digue du Vieux Domaine : 

La digue du Vieux Domaine  située en rive droite du Cher, au sud-est de Vierzon a été construite en 1997 et mesure 1460 m de long. Elle assure la protection du parc d’activités du Vieux Domaine. A l’amont, l’ouvrage se raccorde au remblai de la RD32.  

Digue de Chaillot :

La digue de Chaillot  est située en rive gauche du Cher. Elle mesure 315 m et assure la protection d’un stade et de ses bâtiments. La digue a été construite avec des matériaux de remblais issus d’un chantier de construction. 

Digue des Grandes Vèves :

La digue des Grandes Vêves est située en rive droite du Cher en amont de la confluence avec l’Arnon. Elle mesure 880 m de long et assure la protection du lieu-dit les Grandes Vêves. Elle a été construite par un particulier avec des remblais de construction. ​​​​​​​

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AR 01/10/2019 07:50

ce sont des digues DANS les rivières qu'il faut construire

Wizard 01/10/2019 16:04

Hugh, Ferdinand de Lesseps a parlé et Da Vinci n'en aurait pas dit moins. Quel bonheur, autant de génie dans un si petit corps.

Archives

Articles récents