Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Non, Vierzon n'est ni une ville de merde, ni une ville pourrie !

Publié par vierzonitude sur 11 Septembre 2019, 09:04am

"Une ville pourrie, une ville de merde". C'est ce qu'on entend, après trois minutes d'un reportage qui en compte trente, que la radio publique suisse, consacre à Vierzon. On ne peut pas laisser dire cela, surtout de cette façon. On peut, et on doit reconnaître à cette ville des difficultés comme le fait Vierzonitude, à qui on le lui reproche d'ailleurs beaucoup. Mais est-ce qu'éluder un problème le rend inexistant ? Invisible ? Est-ce que passer à côté de la réalité rend la réalité irréelle ? Au contraire, mettre le doigt où ça fait mal provoque le débat et la réflexion, sans doute ce qui manque le plus, dans notre communauté citoyenne. Chacun croyant encore, par paresse intellectuelle, qu'on décide en haut, qu'on se tait en bas et que c'est ainsi que fonctionne la démocratie. 

Non, on ne peut pas laisser dire que Vierzon est une ville pourrie, une ville de merde, parce que cela englobe ceux qui y vivent et qui ont envie d'autre chose, cette insulte englobe ceux qui réfléchissent à des solutions ou qui poussent à la réflexion. Elle englobe les Vierzonnais qui sont encore 27.000, certains ont peut-être des velléités de départ mais d'autres viennent d'arriver et s'y plaisent. Et c'est surtout une affirmation qui empêche toute discussion tant elle est violente. 

On peut reconnaître à Vierzon des problèmes, des incohérences politiques, des commerces qui ferment et qui donnent, à cette cité, des allures de "ville morte", comme on l'entend aussi dans le reportage. On entend de la nostalgie, d'un monde qui ne sera plus comme il était. On peut parler du verre à moitié vide pendant que d'autres vantent les méritent du verre à moitié plein. Mais de toute façon, la réalité nous rattrape tous.

Alors, cette déclaration nuit à la ville, à ses habitants et c'est aussi un constat d'échec cuisant pour son auteur. Car en plus, il s'inclue dans le périmètre de cette ville-là, qu'il décrit avec crudité. Or, non, Vierzon est une ville atypique, sinon les médias français et étrangers ne viendraient pas si souvent y tourner des reportages. En l'espace de quelques jours, la radio publique suisse passe trente minutes à scanner Vierzon.

Lundi soir, à 23h55, France 3 diffusait un documentaire de 52 minutes sur Vierzon "On a voulu voir Vierzon", un reportage positif. Jeudi, à 23h05, France 3 encore, décortiquera la lutte du personne hospitalier de Vierzon après avoir passé six mois avec les syndicats et le personnel. Récemment, ce fut Le Monde, Libération, entre autres qui ont consacré des reportages à Vierzon. Alors, non, si cette ville était tant de merde et pourrie, les médias n'y trouveraient pas ce qu'ils y cherchent : une cohérence.

Toutefois, il ne faut pas non plus céder aux sirènes du tout beau, tout merveilleux. C'est aussi pour ça que ce blog est arrivé un jour, il y a neuf ans, pour contrebalancer l'optimisme aveugle de quelques uns, au point de ne jamais parler des commerces qui ferment (un fléau) et de n'évoquer que les commerces qui ouvrent. Non, le temps politicien n'est pas le temps citoyen, ni urbain. Une ville, ça respire à un rythme différent. Et on peut s'enorgueillir d'une situation nouvelle et positive à un bout de cette ville pour qu'un problème surgisse à l'autre bout. C'est une éternelle remise en question, et avouer que ça va mal, expliquer qu'on a un problème, ce n'est pas un aveu d'échec, préjudiciable au mandat suivant, c'est un constat de lucidité, cette lucidité qui manque tant à celles et ceux qui tirent les ficelles.

Alors, non, Vierzonitude rejette ces insultes faites à Vierzon. Car pour en disséquer son fonctionnement depuis neuf ans, pour témoigner de ce quelle est, de ce qu'elle devrait être, de ce quelle ne sera jamais, pour montrer combien nos concitoyens exagèrent en versant leurs encombrants sur les trottoirs, pour montrer ces Vierzonnais qui méritent d'être connus et des actions qui méritent d'être soulignées, il faut beaucoup aimer cette ville. Jamais, ce blog ne sera d'accord avec ce constat tranchant que nous a fait parvenir la radio suisse. Il faut juste s'inquiéter que ce constant blessant puisse être fait et verbaliser avec tant de dureté. C'est là-dessus qu'il faut travailler. Ce qui est bien existe. Il faut raboter ce qui ne l'est pas pour qu'aucune bouche ne formule ce qu'on a entendu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 13/09/2019 09:33

La phrase du mois parmi les commentaires ci-dessous :

"vous avez tord Vierzonitude çà vous ouvrirait l'esprit , la fête de l'Huma c'est la fête des gens".

Comme quoi on finit toujours par entendre et lire ce qu'on croyait impossible à exprimer : que le communisme, doctrine bornée entre toutes, ouvre l'esprit. On imagine dans quel état se trouve l'esprit de ces gens-là, comme aurait dit Brel, avant de s'ouvrir.

Décidemment, AR mériterait bien d'être exposé sous une cloche de verre à l'occasion de la Fête du Patrimoine comme un des derniers représentants d'une espèce en voie de disparition.

Le bilan 11/09/2019 21:25

A lire dans l'humanité dimanche paru jeudi dernier un entetien de Thomas Yzebe corealisateur du documentaire On a voulu voir Vierzon.Il est interrogé par l'excellent Laurent Être.

Wizard 11/09/2019 10:48

A propos de la photo d'illustration, j'ai vu la semaine dernière en vente chez Leclerc Hyper rue du Mouton une série de photos aériennes de grand format du Vierzonnais. Avec entre autres des photos de nombreux quartiers de Vierzon.
Si quelqu'un a des précisions...

Wizard 11/09/2019 10:41

Que les sous-développés du cortex et les déficients du bulbe se cassent voir ailleurs si c'est mieux, nous n'en apprécierons que davantage notre ville;

Simon 11/09/2019 11:03

Je suis d'accord avec l'ami Wizard.Cessons de critiquer Vierzon.Vierzon on l'aime ou on s'en va!Vierzon sud zone libre,Vierzon nord occupé;même combat!

AR 11/09/2019 09:40

Vierzonitude a commis une erreur : donner la parole a celui qui a éructé sur notre ville Donnez la parole a ceux qui sont heureux de vivre aVierzon

Tonfisse 11/09/2019 11:07

Vierzonitude ne donne pas la parole à ceux qui eructent sur Vierzon.Il a juste cité un propos du documentaire.

Barbelivia 10/09/2019 19:19

Pourtant c'est un joli nom,camarade!c'est un joli nom,tu sais!

Zarka 10/09/2019 16:30

Que Vierzonitude paye un stand au village du livre de la fête de l'humanité et nous ferons un "publi reportage" du blog.

AR 12/09/2019 10:46

Présomptueux

vierzonitude 11/09/2019 10:45

La fête de l'Huma n'a pas le monopole des gens.

AR 11/09/2019 09:38

vous avez tord Vierzonitude çà vous ouvrirait l'esprit , la fête de l'Huma c'est la fête des gens

vierzonitude 10/09/2019 18:08

Pas besoin merci !

Valere 10/09/2019 14:50

En juillet l'humanité dimanche a aussi fait un reportage sur Vierzon.Il n'y a pas que Libération du milliardaire Drahi et le Monde de l'oligarque Kerenski.

vierzonitude 10/09/2019 16:06

c'était un publi reportage....

Archives

Articles récents