Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Rue Joffre, les nouveaux commerces face à une réalité douloureuse

Publié par vierzonitude sur 5 Septembre 2019, 13:05pm

"Manque de visibilité et de signalétique, difficultés économiques, et pour certains, constat d’un retour des problèmes de sécurité dans la rue Joffre, à Vierzon." Ce n'est pas Vierzonitude qui le dit, heureusement, certains, comme d'habitude auraient crié au complot, au dénigrement ! Non, ce sont les commerçants de la pépinière de la rue Joffre qui font ce constat, publié dans la presse, un an après la mise en oeuvre du dispositif. Sur les huit commerces ouverts, un va fermer.

Sans surprise, les commerces ont ouvert mais sans accompagnement. Comme si, le fait que des rideaux s'ouvrent rue Joffre résolvaient tous les problèmes ! Les commerçants évoquent un manque d'attractivité, mais qui a envie de se promener rue Joffre quand il y a une boutique ouverte entre deux fermés dont les vitrines sont en mauvais état, des poubelles et surtout une rue qui a été rénovée il y a trente cinq ans.

D'autres évoquent des problèmes de signalétique. On ouvre des commerces mais on ne les signale pas. En clair, pas de service après-vente. A croire que l'on cherche plus à promouvoir les promoteurs de ce système que le système lui-même... D'autres encore se retrouvent dans une situation plutôt paradoxale : leurs locaux sont trop petits ! Un autre commerçant aimerait déménager avenue de la République. Un autre a reçu une proposition pour emménager rue d'Auron à Bourges !

Quant à l'insécurité, on imagine que les détracteurs de cette insécurité lèvent déjà les yeux au ciel en nous expliquant qu'il ne faut pas confondre l'insécurité et le sentiment d'insécurité. Mais les commerçants sont sur place et savent mieux que quiconque ce qui se passe (courses poursuite et dégradations). 

Le problème essentiel est le manque de dynamisme et de clients. Donner de l'espoir à des commerçants qu'ils pourront vivre de leur activité dans une rue piétonne où la ville n'a pas mis un euro d'investissement depuis onze ans, hormis des pots de fleurs, est-ce vraiment œuvré pour le commerce de proximité ? Un an plus tard, les mêmes problèmes se posent. Et l'avenue de la République se vide....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Athos 05/09/2019 19:34

Concernant l'insécurité, attention, les premiers détracteurs nous expliquant qu'il ne faut pas confondre l'insécurité et le sentiment d'insécurité sont les fonctionnaires de la police… nationale.

Archives

Articles récents