Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


C'est à Nançay qu'on sonde l'aube cosmique

Publié par vierzonitude sur 9 Octobre 2019, 05:20am

"C'est ici qu'on sonde l'aube cosmique : niché en plein centre de la France, au coeur de la forêt de Sologne, NenuFAR, radiotélescope dernier cri, a commencé à écrire l'histoire de l'Univers à ses tout débuts grâce à un système ultra sensible de détection des très basses fréquences", écrit l'Agence France presse à propos du centre de radioastronomie de Nançay.

C'est là, dans "une immense clairière, totalement isolée, où trône le Grand radiotélescope inauguré par De Gaulle en 1965, et à ses côtés, un champ de presque 2.000 petites antennes fixes, semblables à des baleines de parapluie", que se déploie le centre solognot. 

Un nouvel et "curieux instrument baptisé NenuFAR, inauguré jeudi en grande pompe, vient enrichir le parc de la nouvelle génération des radiotélescopes qui sondent les basses fréquences, domaine encore peu exploré et dont les scientifiques espèrent des découvertes majeures pour percer les mystères de l'Univers lointain et primordial." Voilà qui laisse rêveur les passionnés du Big Bang, cet instant où l'univers est né avec la matière et le temps. 

L'AFP explique encore : "Cette sensibilité ultime promet donc de retracer l'histoire de l'hydrogène dans l'Univers et d'observer l'aube cosmique, période méconnue située environ 600 millions d'années après le Big Bang (il y a 13,8 milliards d'années), où les premières étoiles se sont allumées au sein des premières galaxies, bien avant la formation des premières planètes."

Et d'ajouter : "Les scientifiques anticipent bien d'autres découvertes grâce à NenuFAR, qui planche sur une quinzaine de projets depuis le démarrage de ses observations, en juillet dernier. "J'espère détecter le signal radio des exoplanètes (planètes en dehors du système solaire, NDLR), qui donnera accès à leur champ magnétique, la possibilité d'héberger de la vie, les interactions avec leurs étoiles...", explique Philippe Zarka, responsable scientifique de NenuFAR et directeur de recherche du CNRS."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents