Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales à Vierzon : le Centre penche d'un côté puis d'un autre

Publié par vierzonitude sur 28 Octobre 2019, 06:20am

Le problème, quand on est au centre, comme les... Centristes, c'est que ça peut vite pencher d'un côté ou d'un autre. C'est toujours compliqué d'être en équilibre sur une jambe sans savoir où psoer la deuxième.

A Vierzon, les centristes sont dans une lessiveuse. En juillet, le Centre vierzonnais se targuait, dans la presse d'être "chef de file" et "de constituer une liste" avec le candidat-gendarme sans étiquette. Le Centre dévoilait même, en n'engageant que lui, la teneur des colistiers, un peu de poudre de Perlimpimpim, un peu de ci, un peu de ca pour faire plaisir à tout le monde et ne satisfaire personne. 

En septembre, le même Centre vierzonnais avançait ses pions, toujours dans la presse, au moins c'est écrit, en expliquant, sans que le candidat officiel n'ait encore pipé mot sur la fonction des éventuels colistiers que le Centre ne cachait pas son intérêt "pour l'intercommunalité". Message subliminal destiné à acter une place.

En octobre, la Toussaint toute proche doit sans doute miner le moral, on lit ça : "Nous sommes bien en discussion avec Christophe Doré même si les choses sont compliquées. Mais rien n’est fait." Le Centre c'est comme ça : en juillet ça penche du bon côté des choses, en septembre ça penche encore du bon côté des choses et en octobre, ça penche du mauvais. D'ici à ce qu'on nous fasse le coup du "en même temps."

Ah, mais non, ça c'est déjà pris par le maire sortant. Décidément, Vierzon restera Vierzon...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GERMAINE 28/10/2019 14:47

a force de se pencher le centre est tombé ; pas grave du tout , n’oublions pas que le modem ne représente que lui-même c'est-à-dire 2 à 5 % a Vierzon comme ailleurs, en aucun cas il ne peut se faire le porte voix des autres partis et encore moins d’un candidat qui se veut sans étiquette et qui ne leur a rien demandé ; Pendant un mandat municipal on ne les a guère vu s’opposer a quoi que ce soit , ce n’est pas maintenant qu’ils peuvent se repositionner : qu’ils restent bien au centre sans bouger , sans rien dire et sans rien faire comme a leur habitude, s’ils veulent être utiles à Vierzon

JIM 29/10/2019 00:37

En fait, il semble que le candidat sans étiquette a pris appui au départ sur le centre pour avoir une base qui devai aboutir sur une logique répartition des rôle. L'un avait un moteur local, les autres avais un nouveau venu inconu et découvrant la ville à lancer. Mais étant donné la répartition des rôles entre maire et com de com, il fallait partager, ce qui au final a inévitablement créée des tensions et un éloignement autoritaire.

JIM 28/10/2019 10:36

Dans un assemblage électoral, il y a aussi des questions compliquées de participation des forces de chacun et aussi du besoin de stabilité financière personnelle. Il semble que les uns et les autres se soient pris à un moment ou un autre pour le lanceur spatio-électoral de l'autre. Et à ce jeu, il finit toujours par y avoir des bisbilles puisque avec les nouvelles répartitions (stupides) voulues par les réformes récentes, on se retrouve avec deux places bizarrement découpées: le maire est le maire donc la personne centrale symboliquement mais gagne moins d'argent et n'a pas tous les pouvoirs; pendant ce temps, le président de la communauté de communes ne représente rien symboliquement mais gagne plus d'argent et a tous les pouvoirs. Forcément à ce jeu, les duos ne s'entendent pas toujours (y compris dans le duo actuel) et finissent parfois en solo (il suffit de voir le maire de bourges qui a fini par occuper les deux fonctions). Bref, ce n'est pas une histoire de Centre, c'est plutôt une histoire de nouvelle configuration et aussi de rapports de force et d'intérêt personnel entre des personnalités et des caractères.

un autre 28/10/2019 09:44

On sait à qui profitera le crime.

TOUTANVAG 28/10/2019 09:17

Tout le monde sait bien que le Modem n'est qu'un petit parti insignifiant qui n'apportera jamais rien à Vierzon. Pour faire semblant d'exister, il s'est accroché à la macronie qui, en retour, le méprise profondément. Ce n'est certainement pas le bon choix électoral. D'ailleurs, y aura-t-il une offre d'un choix correct pour les municipales de Vierzon. Pour l'instant, ce bon choix éventuel se fait plutôt désirer.

Athos 28/10/2019 08:54

Si réellement « rien n’est fait », si ce n’est pas seulement un recadrage de communication, tant mieux, moins il y aura de recyclés MoDem sur la liste de Christophe Doré, plus sa liste séduira les électeurs.

Archives

Articles récents