Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Vierzonnais enrichissent les commerçants ? Et les contribuables les élus

Publié par vierzonitude sur 8 Novembre 2019, 06:10am

Les Vierzonnais enrichissent les commerçants ? Et les contribuables les élus

Une chose est sûre : la fermeture des Galeries suscite des débats enflammés. Pas forcément pour les bonnes raisons d’ailleurs. Les élus, rompus aux tactiques de la politique politicienne, ont surtout compris qu’il était urgent de faire diversion, pour éviter de cristalliser le débat sur leurs éventuels manquements en matière de maintien du commerce.

Du coup, on explique, qu’il y a d’un côté, un riche patron de magasin qui s’en est mis plein les poches sur le dos des Vierzonnais, comme s’il avait volé dans leurs porte-monnaie, et de l’autre, des salariés bientôt sans emploi à cause de leur riche patron qui en veut toujours plus.

De cette façon, on focalise sur ces éventuelles richesses et voilà le ver est dans le fruit. Parmi les débats, on croise des commentaires qui, pour être savoureux n’en sont pas moins pathétiques. Surtout quand des politiciens professionnels osent écrire que, c’est grâce aux Vierzonnais qu’un patron de magasin s’est enrichi…

Jusqu’à preuve du contraire, il n’a pas volé les locaux dans lequel il a installé son magasin en 1992 (ex-Monoprix). Il n’a pas non plus volé les locaux qu’il a vendus à la ville pour y construire la place Jacques Brel. Son magasin étant à Vierzon, il s’est donc acquitté des impôts idoines, les salaires versés y ont été à Vierzon. Donc, si les Vierzonnais ont fait sa richesse en allant acheter chez lui leurs vêtements, il a aussi participé à la richesse de Vierzon en versant ses impôts de toutes sortes.

Mais sourions quand même face à ce bol de soupe idéologique où la conversation passe de la fermeture d’un grand magasin en centre-ville à l’évasion fiscale, un os que nos élus de la gauche de la gauche ronge sans avoir pu y apporter de solution, faute d’avoir pu, un jour, accéder au pouvoir. C'est bien là le problème, l'opposition perpétuelle ne permet pas de réaliser ses rêves.

On marche sur la tête. Des élus reprochent à un commerçant d’avoir gagné de l’argent sur le dos des habitants. Mais que font les politiciens professionnels de cette ville depuis des décennies ? Ne gagnent-ils pas de l’argent sur le dos des contribuables ? On ne va pas leur reprocher d’être payé pour le travail qu’ils fournissent mais le salaire d’un maire ou d’un député est largement au-dessus du seuil de pauvreté tout de même.

Pourquoi ce qui est normal pour un élu ne le serait-il pas pour un commerçant ? A Vierzon, on ne voit pas la fermeture de ce commerce comme un drame supplémentaire de la désertification commerciale du centre-ville et de la paupérisation de Vierzon mais comme un crime de lèse-majesté. Un commerce de cette taille qui ferme quelques semaines avant une élection municipale, c’est forcément dans le but de nuire au pouvoir municipal en place. En revanche, les rubans qui seront coupés jusqu’en mars 2020 ne seront, eux, que le fruit d’un hasard finalement heureux au service des élus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents