Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A Vierzon, que sera 2020 ?

Publié par vierzonitude sur 30 Décembre 2019, 07:00am

Il ne faudra pas compter sur les trois premiers mois pour espérer du changement. Tout est figé jusqu'au 22 mars, au soir, à l'annonce des résultats des élections municipales. Une chose est claire : Vierzon est à un tournant politique, politique dans le sens noble du terme. Mais aussi, désolé pour ceux que ça agace, face à un problème crucial. L'extrême droite, même si elle n'a pas (et c'est dans doute tant mieux pour nous), parachuter un candidat pour la campagne, a engrangé pendant six ans, de nouvelles voix. Les élections successives l'ont montré : aux régionales, la liste Front de gauche pourtant menée par le maire sortant, n'a même pas fait 5%. Le R.N a envoyé des candidats vierzonnais à la région. On l'a vu aux Européennes. On a vu aussi aux législatives que le P.C avait perdu son influence. 

Que nous reste-t-il ? Des projections. Mais, surtout, il nous faut de la prudence. Car au soir du premier tour, tout peut basculer ? Imaginez un RN en position de force ? Imaginez un second tour extrême-gauche/extrême droite, c'est à dire un non choix. Imaginez aussi une liste d'alternance qui se place en tête. C'et pour cette raison que 2020, sera à Vierzon, l'année de tous les changements, encore faut-il qu'ils ne soient pas bruns ou de toutes les continuités, ce qui serait également pas bon du tout.

Evidemment, libre à chacun d'offrir à Vierzon ce qu'il a envie. Ce blog a toujours été contre l'extrême-droite et imaginez que cette ville soit prenable par le RN serait une catastrophe pour Vierzon. Certains se frotteraient les mains, mais l'exposition politique et médiatique finiraient d'achever cette ville. Il ne faudra pas s'attendre en 2020, à d'autres révolutions que celle qui sortira des urnes. Soit les Vierzonnais en ont ras le béret et vont se jeter dans les bras du RN en pensant que tout sera mieux avec lui. Soit ils vont résister et remettre encore les clefs à la majorité actuelle. Soit, ils vont balayer les uns et les autres, pour voir ce qu'est l'alternance et la nouveauté.

Trois ? Quatre listes ? Cinq peut-être (si Lutte ouvrière y va) ? C'est la question. A Vierzon, on en est encore à la guéguerre des partis, à celui qui votera le plus loin. Certains veulent se présenter pour continuer d'exister, faisant fi des intérêts collectifs des Vierzonnais. On l'a toujours dit, ici. Les partis politiques ont une mauvaise influence sur l'avenir de cette ville. Ils ne pensent pas qu'à travers une carte d'adhérent et pas à travers le prisme d'une ville qui a besoin d'être apaisé, et de répondre à des exigences locales, pas nationales. Maintenant, chacun votera ce qui voudra les 15 et 22 mars. Mais ne pourra pas dire qu'il n'a pas été prévenu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LENINE 31/12/2019 12:38

Intéressante analyse mais je crois que vous oubliez une option surprenante mais pas totalement farfelue:
Au lendemain des élections, le PCF/Front de gauche se réunit secrètement (au moins au début) avec le RN/FN pour élaborer un contrat de gestion de la ville.
Farfelu ?? peut-être mais tous les éléments sont déjà là:
1- PCF et FN ont fait "copains-copains sur les rond-points pendant l'épisode de "gilets jaunes". Rien de surprenant car beaucoup d'électeurs FN sont d'anciens communistes.
2- les programmes économiques du FN et du PCF se ressemblent de plus en plus.
3- Les responsables FN et PCF ont défilé en même temps lors de la journée politique de mobilisation conte la réforme des retraites.
4-Enfin, n'oublions jamais les précédents historiques...

jean Marie 30/12/2019 12:04

Votre chronique est surprenante...Peut-être même que certains la considéreront comme décousue.Se passer de la présence de partis politiques dans le débat électoral, même local, relève de l'utopie.Tourner le dos aux partis politiques, c'est simplement pratiquer une démarche d'isolement dans un pays, où justement la démocratie est fondée sur les scores des partis lors des différentes consultations: une majorité, une minorité. Qui attribue les subventions aux collectivités?Réponse: la majorité européenne, la majorité nationale ( à travers son assemblée et son gouvernement issu des urnes), la majorité régionale, la majorité départementale...Les partis sont incontournables et imaginer le contraire relève du rêve, même à Vierzon!

Athos 30/12/2019 12:04

Vous avez raison, l'exposition politique et médiatique consécutive à l'élection d'une liste RN risque "d'achever" notre ville.
Il faut reconnaître que vous avez bien avancé le travail avec tous ces journalistes et médias que vous avez attirés à Vierzon et qui ont fait leur choux gras avec nos difficultés.

vierzonitude 30/12/2019 20:44

La bonne blague vite mettons Vierzon sous cloche que personne ne regarde ce qui s'y passe ! Vite tirons la couverture. Vous êtes impayable !

Archives

Articles récents