Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Jusqu'en mars, offrez-vous une inauguration officielle à domicile !

Publié par vierzonitude sur 18 Décembre 2019, 08:03am

Jusqu'en mars, offrez-vous une inauguration officielle à domicile !

Vous venez de planter un clou ? Vous avez installé une étagère dans votre salon ? Vous venez de changer une ampoule ? Vous avez désherbé votre trottoir ? Vous venez de poser un livre dans votre bibliothèque ? Vous avez nettoyé le filtre de votre lace-vaisselle ? Vous venez de changer la poche de votre aspirateur ?

Offrez-vous une inauguration officielle, gratuite, jusqu'au 15 mars prochain. C'est simple, vous invitez un candidat aux élections municipales, vous fournissez le ruban tricolore et les ciseaux, vous prévoyez quand même un vin d'honneur et vous n'oubliez pas la télé, la radio, la presse écrite, des usagers de Twitter, Facebook, WhatsApp, Insta, et là, vous brillez en société.

Mais pas seulement. Vous permettez aussi à un candidat aux élections municipales de faire une campagne à moindre frais, c'est vrai qu'au prix où sont les choses aujourd'hui, quand on peut éviter de sortir son porte-monnaie, hein !  Puis vous participez ainsi, par ricochet, à économiser l'argent public. A condition que votre candidat puisse être remboursé de ses frais de campagne. Mais quel bonheur d'avoir une inauguration officielle chez soi.

Après tout, nos élus, de Vierzon et ajoutons de Navarre (parce qu'à Vierzon, ce n'est pas pire qu'ailleurs comme dirait le comité des Oui-ouistes en chef de Vierzon), ne se gênent pas pour inaugurer le moindre rapiéçage de chaussée et le moindre enduit sur un parpaing. La preuve : on lit dans la presse que, pour le lancement des travaux de construction de dix-sept logements au foyer Bel Air, "ils ont retiré une tôle posée sur l'une des fenêtres". Et en plus, le geste est d'une charge émotionnelle intense. 

Donc, au passage, préférez plutôt le déplacement d'une vieille tôle rouillée à l'assemblage, même symbolique, de deux parpaings scellés, le temps de la cérémonie, par un ciment issu d'une recette de grand-père. Le must, c'est d'inviter une fanfare, ou une chorale qui entonne alors la Marseillaise. Pour le même prix, vous avez une larmichette (symbolique aussi) au coin de l’œil. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents