Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le père de l'abolition de l'esclavage est passé par Vierzon

Publié par vierzonitude sur 2 Décembre 2019, 07:10am

C'est aujourd'hui, lundi 2 décembre, la Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage qui commémore l'adoption par l'Assemblée générale de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui. Et il y a un rapport avec Vierzon...

Le père de l'abolition de l'esclavage est passé par Vierzon

Sous l'égide du Ministère de la Culture en partenariat avec l'UNESCO, cet événement commémore la date anniversaire de l'adoption par l'Assemblée Générale des Nations Unies, de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui, le 02 décembre 1949.

Victor Schoelcher est le père de l'artisan de l'abolition de l'esclavage. Et cet homme illustre est passé par Vierzon, plus précisément par la manufacture de porcelaine de son père, Marc. Il succéda ainsi à Delvincourt, le marchand de canons associé au Vierzonnais Perrot.

Victor Schoelcher reste une seule année, à Vierzon, en 1828-1829, quand son père l'envoie en Berry et en Limousin pour apprendre le métier de porcelainier. Parti en 1830 au Mexique pour trouver des clients, il découvre l'esclavage et milite pour son abolition le 27 avril 1848.

Sur le site du Sénat, on peut lire que "Victor Schoelcher naquit le 22 juillet 1804 à Paris, au sein d’une famille de fabricants de porcelaines d’origine alsacienne (Fessenheim). Autodidacte, n’ayant fait que de courtes études secondaires, il fréquenta dès l’adolescence les milieux littéraires et artistiques parisiens. Après avoir effectué plusieurs missions de représentation commerciale pour l’entreprise familiale - dont un long séjour au Mexique via les Etats-Unis et Cuba en 1828-1830 - il se fit journaliste et critique artistique. Il s’engagea à cette époque - début des années 1830 - dans le mouvement républicain, participant notamment à la création de La Réforme puis adhérant à la franc-maçonnerie, à la loge Les Amis de la Vérité puis à La Clémente Amitié."

"C’est à la lutte contre l’esclavage et à la réforme du régime colonial qu’il consacra l’essentiel de ses activités, tout en cultivant une dimension de musicologue. En 1848 il présidait la Commission d’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises qui prépara les décrets abolitionnistes du 27 avril. Schoelcher occupait les fonctions de sous-secrétaire d’Etat au sein du ministère de la Marine auprès de François Arago de mars à mai.
Il put ainsi mettre en application les aspects essentiels du projet de réforme coloniale qu’il avait élaboré depuis 1840, devenant le promoteur d’une politique d’assimilation des droits politiques des citoyens des colonies à ceux de la France."

La ville de Vierzon lui a rendu hommage en donnant son nom à une promenade, le long de l'Yèvre, au Forum République.

la promenade Victor-Schoelcher

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 02/12/2019 20:39

“Disons nous et disons à nos enfants que tant qu’il restera un esclave sur la surface de la Terre, l’asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière.”

“Les assassinats légaux n'empêchent pas le flot de la liberté de se soulever à de longs intervalles et d'entraîner toujours dans son impitoyable courant quelques-uns de ceux qui sont assez fous pour vouloir faire digue.”
Victor Schoelcher...un grand homme..

http://www.toupie.org/Citations/Schoelcher.htm

Archives

Articles récents