Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales à Vierzon : faisons le point avant les fêtes

Publié par vierzonitude sur 17 Décembre 2019, 06:50am

Faisons le point sur les élections municipales à Vierzon avant les fêtes.

Majorité municipale. Le maire de Vierzon, Nicolas Sansu et le président de la communauté de communes, François Dumon, ont fait candidature commune. Après avoir voulu flirter avec la République en Marche, le maire de Vierzon est finalement rentré au bercail. Il a rassemblé autour de sa candidature, le Parti socialiste qui avait commencé de monter un projet de son côté pour mieux négocier des places et des projets sur la liste d'union de la gauche également saupoudrée d'écologistes. Il a même dragué des pro-capitalistes, c'est dire où en est rendu le Parti communiste pour se faire réélire. Couac : la France insoumise s'est désolidarisée du projet du maire sortant. Le parti de Mélenchon voit d'un mauvais oeil que le maire communiste drague le Modem pour un éventuel Front républicain, même au second tour, face au Rassemblement national. Question : quelle force politique le maire de Vierzon va-t-il mettre en premier adjoint ? Une Socialiste ? Une syndicaliste ? Une capitaliste ? 

 

Christophe Doré. L'ex-commandant de la compagnie de Vierzon est parti tôt pour rassembler autour de lui, une équipe capable de prendre la mairie au P.C qui la détient depuis 2008. Au départ, le candidat-gendarme et le Modem devaient se partager le gâteau : au premier la mairie, au second la communauté de communes. Mais au fil des mois, la nécessité d'un seul homme pour la mairie et la communauté de communes a fait son chemin autant que le désir de ne pas se faire dicter l'avenir par des étiquettes politiques. Couac : face à ce qu'il considère comme un crime de lèse-majesté, le Modem a claqué la porte et annoncé qu'il ferait une liste de son côté. Avec lui, des colistiers de la première heure. Mais le candidat-gendarme a renforcé sa ligne directrice du "sans étiquette", au point qu'aucun parti ne le soutient aujourd'hui. Il continue de dérouler son programme  en ayant désigné clairement son adversaire : le Parti communiste. Question : quelle place aura cette liste au soir du premier tour ? Devant ou derrière le Rassemblement national ?  Il y a peu de chance, sauf miracle, qu'elle devance la liste du maire sortant. Aura-t-elle les moyens d'être au second tour ? Si oui, deuxième ou troisième ? 

 

Modem. Vexé de ne pas avoir ce qu'il lorgnait (la présidence de la communauté de communes en cas de victoire de la liste de Christophe Doré), le Modem a donc décidé de monter une liste. Suicidaire pour Vierzon. Le Modem veut exister et se moque du sort des Vierzonnais. Même si cette liste fait élire soit le maire sortant, soit le Rassemblement national. Peu importe. Le Modem est dans sa logique personnelle de ne pas transiger. Une logique d'enfant gâté. Couac. Lors du dernier conseil municipal, Jean Rousseau, élu dans le groupe d'opposition avec le Modem a proposé de 'allier, dès le premier tour avec Nicolas Sansu, surprenant ainsi le Modem qui n'a pas cette intention là. Pas même de faire une liste commune avec Christophe Doré. Question. Cette liste ira-t-elle au bout ? Qui sera à sa tête ? Et quel potentiel électoral a-t-elle, si ce n'est celui de vouloir nuire à la liste du candidat-gendarme. 

 

Rassemblement national. L'intitulé de sa page facebook en dit long : "Votre dernière chance c'est le Rassemblement national". Bruno Bourdin, tête de liste, surfe sur la montée de l'extrême-droite à Vierzon. Ce qui fait craindre, aux uns et aux autres, que le R.N puisse se retrouver encore au second tour des élections municipales à Vierzon, et même, en première position, au soir du premier tour. Bruno Bourdin déroule son programme, sans spécificité vierzonnaise, sans fioriture non plus. Vierzon est malheureusement habituée à voter massivement extrême droite et les dernières élections ont confirmé cette tendance. Couac : sur sa page facebook, le R.N dément avoir dit qu'il voulait diminuer le budget du centre communal d'actions sociales (CCAS) mais on sait très bien où vont les préférences du R.N. Question : tout repose sur son score au premier tour.  Premier ? Deuxième ? Troisième ? Présent au second tour pour une triangulaire ? On aura les yeux sur le score de l'extrême-droite qui a décidé de mettre le paquet sur Vierzon, il n'y a pas de liste R.N à Bourges.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Citoyen 17/12/2019 12:07

Sansu ne m'a pas dit bonjour ce matin.Il appelle les gens "ma caille".Je ne voterai pas pour lui.

Archives

Articles récents