Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Retraite : si, les régimes spécifiques coûtent aux contribuables

Publié par vierzonitude sur 1 Décembre 2019, 12:32pm

Retraite : si, les régimes spécifiques coûtent aux contribuables
Dans un tract distribué notamment à la gare de Vierzon, cette semaine, nos amis de la CGT cheminots veulent « en finir avec les contre-vérités sur les cheminots ». Alors, ils nous expliquent que « les droits spécifiques des cheminots sont financés par eux-mêmes et le fruit de leur travail, par le biais d’une surcotisation. » Habile sémantique. « Contrairement à ce qui est dit, ajoute le syndicat, le régime général ne contribue donc pas au financement de ces droits spécifiques. » Donc, laissez les nous.
 
Dans le Parisien de ce dimanche, un journal évidemment à la botte du capitalo-macronisme, on lit que l’Etat vers des « subventions d’équilibre à certains régimes spéciaux via le budget général ». En effet, le régime général ne contribue pas au régime spécifique de la SNCF mais le contribuable oui. Et de plusieurs façons.
 
3,3 milliards d’euros de subvention à la SNCF. Car comment imaginer que 140.000 cotisants peuvent subvenir, à eux seuls, aux retraites de 250.000 pensionnés ? Rassurons les cheminots, pas de rail-bashing, juste un rééquilibrage des choses. Les subventions sont aussi versées à la RATP, aux Marins, mineurs, salariés de la Seita, Ortf. Mais aussi Banque de France, Opéra de Paris, Comédie-Française, entre autres, des métiers où l’on ne charrie pas trop de sac de ciment sur des chantiers brûlants l’été et glacial l'hiver. La CGT parle de "compensation au titre de déséquilibre démographique" et ajoute "cela ne relève pas du choux des salariés ou ses pensionnés". Vous les voyez dire "oh ben non merci gardez votre argent pour d'autres qui en ont besoin !"
 
Alors, quand les cheminots expliquent que « la solution, plus que jamais c’est… vous + nous » pour la grève du 5 décembre, non, la solution pour les cheminots, ce n’est pas de défendre les régimes de retraite de tout le monde mais le leur. Légitime revendication d’ailleurs. On ferait sûrement la même chose si on pouvait partir en retraite même à 53,6 ans, ça nous irait, pour les conducteurs et 58,1 ans pour les autres, ça nous irait aussi.
On apprend même, encore, dans ce quotidien à la solde des plus riches évidemment, que ce sont les consommateurs eux-mêmes qui raquent, alors qu’ils doivent payer aussi leurs retraites : « Une partie des frais de notaires servent à financer les retraites des clercs et employés de notaires. » « La taxe d’acheminement de l’énergie sert à financer le régime spécial d’EDF et GDF ». On,vous conseille d’aller acheter le Parisien dans ce qui reste d’endroit où pouvoir l’acheter.
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 02/12/2019 10:04

C'est vrai, mais il serait surtout temps de rappeler à tous que ce qui coûte le plus cher ce sont les retraites versées à des retraité(e)s qui n'ont pas ou peu cotisé. Le principe du minimum vieillesse était tout-à-fait justifié au sortir de la guerre lorsque la Sécurité Sociale fut créée afin de permettre aux retraités d'alors qui n'avaient aucun régime de retraite d'avoir un petit revenu.
Depuis cette époque tous le monde cotise en théorie et, considérant que chacun dispose d'une soixantaine d'années pour réfléchir à sa propre retraite, il n'y a plus aucune excuse ni raison de se plaindre.
Allez poser la question de leurs cotisations (montants et durée) à ces retraités qui se plaignent et vous serez édifiés car beaucoup d'entre eux perçoivent plus que ce à quoi ils devraient avoir droit. Une version moderne de la Cigale et la Fourmi en quelque sorte.

TOUTANVAG 01/12/2019 16:09

Attention à la retraite par points, elle fait mal, ce n'est pas l'Amérique. Pratiquement tous les salariés vont y perdre. Demandez aux indépendants qui sont soumis à ce système ! Et en plus, la valeur du point pourra changer au gré des gouvernements et des années. Non, la contestation n'est pas que soutenir les régimes spéciaux. Cela n'est que de la com. gouvernementale en direction des gens qui n'ont pas compris que l'objectif est de baisser le coût des retraites. Alors, attention, danger !

Wizard 02/12/2019 14:58

La retraite par points n'est pas le problème. Le problème est lié à l'indice d'indexation du point. C'est aussi simple et clair que ça, sachant qu'en cas de variation forte du point il conviendrait de statuer sur la relation d'incidence entre ce régime et le précédent (dont je fais partie).
C'est donc une question technique qui relève d'une certaine compétence que les politiques ne maitrisent pas nécessairement.

paypal 01/12/2019 15:44

la retraite des régimes spéciaux est elle à revoir ? SANS DOUTE OUI ! mais une chose est certaine dont personne ne parle le coupable de la situation déficitaire de l'ensemble des régimes de retraite est MITTERRAND qui pour se faire réellir en 1988 a ramené l'age de la retraite de 65 à 60 ans avec des caisses pleines laissées par GISCARD et BARRE erreur monumentale ! pour revenir à 65 ans avec la mentalité des gens c'est un suicide collectif !

Archives

Articles récents