Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales à Vierzon : LREM doute du bien-fondé d'une liste avec le Modem

Publié par vierzonitude sur 19 Janvier 2020, 12:55pm

Municipales à Vierzon : LREM doute du bien-fondé d'une liste avec le Modem

La bonne blague de La République en Marche ! On lit dans la presse qu'à Vierzon, "la question d’un soutien au candidat indépendant Christophe Doré ou de la constitution d’une liste avec le MoDem n’est toujours pas tranchée."

Ah bon ? Le fait que LREM a quitté la liste de Christophe Doré avec le Modem car ce dernier n'a pas obtenu sa sucrerie, c'est-à-dire, la présidence de la communauté de communes, en cas de victoire, justifie que la question soit déjà tranchée. D'autant plus tranchée que la liste du candidat-gendarme fait sa route en précisant qu'elle est sans étiquette et que cette perspective, dans une ville ultra-politisée, commence à séduire les électeurs.

Mais surtout, la difficulté de monter une liste LREM-Modem, à Vierzon, et surtout de trouver une tête de liste pour la mener, pourrait bien confirmer l'absence du parti présidentiel et des centristes, leurs alliés, aux élections municipales de mars prochain à Vierzon. 

Six ans d'opposition municipale, plus transparente que constructive, et l'élection d'une députée Modem dans la circonscription, mèneraient donc à une impasse. Ce dimanche 18 janvier, le Modem n'a toujours pas de tête de liste. Et ni son chef de file, ni la députée, n'ont l'intention d'y aller eux-mêmes pour porter ce qu'ils considèrent une alternative. C'est bien que le jeu, surtout, n'en vaut pas la chandelle. Et les chiffres du récent sondage que Vierzonitude a évoqué, ne doivent pas être bons pour ses commanditaires.

Toujours dans la presse, on lit aussi, dans la bouche du délégué LREM, Ahmed Taoussi, de Vierzon : "il nous faut trouver un candidat capable de fédérer et de gagner". C'est bien là le problème : après avoir adoubé deux têtes de liste, (la première a été abandonnée en route, la seconde n'a jamais eu l'intention de mener une liste Modem-Lrem) le tandem des partis présidentiels n'a plus personne pour pédaler.

Du coup, on prépare les éléments du langage pour justifier cette non-participation aux élections : "Là-bas (NDLR : à Vierzon), la menace du Rassemblement national est réelle et si, demain, la présence d’une liste LREM venait à favoriser l’implantation d’une liste RN, nous prendrions bien entendu nos responsabilités".

Sans rire : c'est ce que Vierzonitude défend depuis le début avec quelques autres "conseilleurs de l'ombre", comme les appelle le Modem, pas content que deux-trois voix vierzonnaises aient plus d'influence qu'un parti politique. Et voilà que cette idée est reprise par ceux-là même qui expliquaient le contraire, à ceux qui voulaient les entendre. Comme quoi "les conseillers de l'ombre", "ces petits esprits très noirs", "ces ayatollahs, ces extrémistes du « c’est moi qui ai raison », ne racontent finalement pas n'importe quoi... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 19/01/2020 17:41

Et pourtant je suis un centriste de base.

JIM 19/01/2020 17:41

On est fin janvier! Il est trop tard pour jouer les arlésiennes séduisantes. Doré est là, quel qu'il soit, il est là. Alors que les modem lrem et compagnie aillent chez lui ou alors restent simplement chez eux et se préparent pour bien plus tard. Mais pour les municipales, il n'est plus temps pour eux de se ridiculiser et de noyer la chance d'avoir une vraie lutte avec le maire sortant pour la victoire. Qu'ils soient intelligents et surtout conscients qu'ils ont désormais tout à perdre à y aller!

TOUTANVAG 19/01/2020 15:58

La Mac Krohnie-Mauxdesmis, on doit déjà la supporter au national et au législatif. L’avoir au municipal serait une cause de suicide collectif. Vierzon est déjà très abîmée depuis 12 ans. Alors, pas la peine que ceux-ci prennent la suite car ils ne mettront pas 12 ans pour parachever l’œuvre précédente. Ils ont démontré qu’en 2 ans 1/2, avec la France, ils savent faire. Ils me font penser à l’émission TV « Les Démolisseurs de l’Extrême ».

jean Marie 19/01/2020 14:04

Si Modem , LREM, certains Républicains et gens de bonne volonté, n'arrivent pas à construire une liste pour ces élections municipales ( la députée semble bien absente dans ce dossier...), le groupe mené par Christophe Doré, gendarme, non initié à la gestion d'une ville, sans connaissance du monde économique, ne va pas peser lourd face à la liste des gauches et du RN. . Un officier de gendarmerie, toujours en activité, ne bénéficie pas d'un grand rayonnement à Vierzon la "turbulente". Son plaidoyer pour la sécurité ( son métier) est très insuffisant pour prétendre au "titre".

Sam 20/01/2020 08:00

N'oubliez pas que Christophe Doré a toute une equipe de vierzonnaise et vierzonnaise avec chacun beaucoup de connaissances et competences. Et des personnes experimentés en politique on en a à la tete de la mairie depuis 12 ans. Quand on voit l'etat de la ville aujourd'hui, il y a de quoi se poser des questions ! Desormais, il est temps que les Vierzonnais et Vierzonnaises prennent eux memes les choses en main... hors de tout parti politique !!!!

Robert 19/01/2020 21:16

M Doré n'a peut peut-être pas d'expérience politique mais sa candidature à le mérite d'exister et est à ce jour la seule alternative possible aux extrêmes
Et puis rappelons que si M Sansu à une grande expérience en politique il semble méconnaître la société civile et ses contraintes

TOUTANVAG 19/01/2020 20:11

Entièrement d'accord avec vous. Sa place n'est pas à ce poste, surtout à Vierzon. Et en rimes, cela donne: sa candidature est contre nature. Vierzon ne peut plus perdre encore 6 années supplémentaires.

Archives

Articles récents