Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Que fera-t-on de l'ex-auberge de jeunesse et de l'ex-commissariat ?

Publié par vierzonitude sur 22 Mai 2020, 06:30am

Que fera-t-on de l'ex-auberge de jeunesse et de l'ex-commissariat ?

L'écologie semblait être à la mode, dans la campagne des municipales. Mais ce n'est qu'un faux semblant. Sinon, nous n'aurions pas eu l’aberration du centre routier à côté de la forêt ou une artificialisation des sols galopante avec la création de parking avec des grandes surfaces dessus.

La construction d'une auberge de jeunesse dans le B3 au lieu de la reconstruire en lieu et place le long du canal est une autre aberration. Si nos élus sont fiers de ce projet, que vont-ils faire de l'ancienne auberge de jeunesse, vorace en travaux, coûteuse en aménagement. Qui va payer ? La collectivité bien sûr ! 

L'annonce d'un nouveau commissariat fait penser de suite à l'utilisation de l'ancien. Une friche de plus ? Un rachat par la ville ou la communauté de communes  comme l'ancien Trésor public, l'ancienne Poste, l'ancienne entreprise Baracher-Mathat etc. Avant de construire encore et encore, une gourmandise des élus qui ne vivent que par le béton, quand s'interrogera-t-on sur tous ces locaux vides. Ils sont bons, on les garde. Ils sont mauvais, on détruit. Mais à Vierzon, on aime construire, construire, couper des rubans, couper des rubans...

Ce qu'on aimerait savoir, c'est quels sont les projets qui concernent la future ex-auberge de jeunesse et le futur ex-commissariat. Bien que nos élus ne voient que ce qui se construit, vivre dans une ville, c'est aussi assimiler son environnement. Chez ex-Baracher-Mathat, on ne parle plus de ce projet grandiloquent autour de la cuisine, mais un énième lieu de rassemblement pour les associations. Qu'y-a-t-il d'écologique là-dedans ?

Entre les locaux commerciaux vides, en centre-ville et en périphérie, il serait bon de les recenser au plus juste pour savoir ce qu'on pourrait en faire. L'idée d'un nouveau commissariat est une bonne chose pour ceux qui y travaillent. Mais en matière d'impact sur l'environnement, qui va s'en soucier. Parions qu'en cas de victoire, la conscience écologique n'ira pas au-delà du 22 mars. On l'a vu pour les pistes cyclables, pour la prise de conscience pour les déchets. Heureusement que les discours ne polluent que les têtes de ceux qui y croient.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J 24/01/2020 12:21

On va les laisser pourrir sur place avant de les transformer en annexe de la place J Brel si on arrive à se faire payer les travaux.

Archives

Articles récents