Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Un nouveau commissariat à Vierzon nouvel enjeu des municipales

Publié par vierzonitude sur 24 Janvier 2020, 14:00pm

Un nouveau commissariat à Vierzon nouvel enjeu des municipales

L'annonce, à deux mois des élections municipales, de l'inscription d'un nouveau commissariat à Vierzon, au programme triennal du ministère de l'Intérieur, devient un enjeu électoral. D'un côté, il y a les admiratifs qui sont déjà à genou devant l'autel municipal en guise de remerciement. De l'autre côté, les dubitatifs, à qui une telle annonce dans une période aussi sensible, interroge. 

Le commissariat devient dès lors un enjeu électoral, comme l'est déjà, depuis plusieurs mois, l'hôpital de Vierzon. Sur sa page facebook, le syndicat Alternative Police CFDT Centre haute-Nommdandie, s'est montré plutôt dubitatif : "Effet d’annonce en période électorale ? Réalité avérée grâce à nos nombreuses actions ? Simple incompréhension ? Nous restons fortement mobilisés sur le sujet et saisissons immédiatement les autorités pour connaître l’état précis de ce dossier." 

Pourtant, pour le maire de Vierzon qui conduit la liste Vierzon, notre passion commune, aucune ambiguïté : "La construction d'un nouveau commissariat de police" est bien "programmée à Vierzon dans les trois ans par le ministère de l'Intérieur." Sur sa page personnelle, on lit que "L’Etat par la voix du Directeur de Cabinet de la Préfète nous a confirmé la construction d’un nouveau commissariat hier. La mobilisation de tous va payer." En revanche, rien sur la page Vierzon, notre passion commune. Pas même une référence à ce qui pourrait être une excellente nouvelle.

De son côté, la député Nadia Essayan, veut aussi sa part du gâteau. Et sur sa page facebook, elle évoque, elle aussi, le commissariat de Vierzon. "Cela fait suite à une mobilisation de tous dans laquelle j’ai fait ma part en permettant que le projet soit inscrit in extremis dans le plan quinquennal, et en relançant régulièrement le ministère." Rappelons qu'un projet de commissariat avait fleuri dans l'ancienne Poste, près de la mairie, où se tiendra bientôt un musée virtuel. Un autre projet, se situant rue Gourdon, n'avait pas donné suite. Du coup, une étude avait été mené, y compris des études hydrologiques, sur le parking derrière l'actuel commissariat. 

La député précise, dans la réédition d'un communiqué de janvier 2018 : "Le dossier s’était quelque peu enlisé. Il a fallu le relancer. J’ai effectué pour cela des déplacements sur le terrain, rencontré les syndicats de police, écrit un courrier signé des cinq parlementaires au Ministre de l’Intérieur, puis ai obtenu la visite in situ de l’expert Police du ministère de l’Intérieur, M. Tireloque. Cette visite qui était réclamée en marge du déplacement de la Ministre Jacqueline Gourault (MoDem) dans notre département en décembre dernier (NDLR : 2017) C’est d’ailleurs à la Ministre que nous devons in fine cette décision, car il faut savoir que ce dossier n’était pas considéré comme prioritaire et qu’elle l’a beaucoup défendu à ma demande, et je l’en remercie vivement."

L'enjeu de ce nouveau commissariat n'est pas, comme peuvent le croire certains, une augmentation massive des effectifs. Mais de meilleurs conditions de travail pour les fonctionnaires du ministère de l'intérieur et de meilleures conditions d'accueil pour le public. Comme l'hôpital en fait.

Où l'on s'aperçoit que le maintien des services (maternité, bloc opératoire, chirurgie) est en train d'être conservé au dépend des personnels hospitaliers dont l'assemblée générale, cette semaine, a finalement fait peu de bruit et n'a pas été relayé comme peuvent l'être les autres actions des syndicats de l'hôpital. L'hôpital est loin d'être vraiment sorti d'affaire et le commissariat est loin d'être construit. Mais que de belles prises dans les filets électoraux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents