Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales : la gauche dégaine ses solutions pour la sécurité

Publié par vierzonitude sur 4 Février 2020, 06:10am

Municipales : la gauche dégaine ses solutions pour la sécurité

On attendait la gauche vierzonnaise sur le thème de la sécurité, et c'est Philippe Fournié, maire-adjoint socialiste qui s'y est collé, lundi soir, lors d'une réunion publique de la liste Vierzon, notre passion commune, sur les services publics. L'élu et colistier du maire sortant qui conduit cette liste, n'a pas focalisé sur la délinquance qui, selon lui, a baissé de 22%. Mais les problèmes de sécurité, pour éviter que de ne parler que de caméras et d'incivilités, englobe aussi, pour lui, les dépôts sauvages d'ordures, la circulation des poids-lourds et, au Forum république et à la gare, le fait d'être sifflé ou taxé d'une cigarette.

Dans la foulée des constats, Philippe Fournié en est venu aux promesses, plutôt aux engagements, c'est politiquement correct des engagements comme le doublement des effectifs de la police municipale, d'ici à la fin du troisième mandat, si la liste est réélue. Plus de policiers municipaux, avec des missions qui évolueraient vers le contrôle du passage des camions. la rue Eugène-Pottier, vieux problème jamais résolu a été citée.

Mais aussi, sur la police de l'environnement avec la volonté d'enrayer le phénomène de dépôts sauvages d'encombrants ou de poubelles sur les trottoirs. Les policiers municipaux, plus nombreux, pourraient organiser de l'ilôtage, à pied ou à vélo. Philippe Fournié pense que le canal à vélo financé par la région dont il est le vice-président, apportera à Vierzon des touristes sur deux roues qu'il faudra peut-être encadrer.

La sécurité, c'est aussi le nouveau commissariat qui devra sortir de terre d'ici à trois ans. L'élu estime que cette construction est une assurance contre le passage de Vierzon en zone gendarmerie. On peut en effet le penser mais rappelons que la construction d'un tribunal rue Blanche-Baron n'a pas empêché le départ du tribunal d'instance et du du conseil des prud'hommes.

Finalement, la gauche a été capable de parler de sécurité, comme l'a perfidement glissé l'élu. La lutte contre les camions qui n'ont pas à traverser le centre-ville ou emprunter certains axes, la lutte contre les ordures et les encombrants en ville, la lutte contre les incivilités, il faudra attendre l'après 22 mars 2020, si la liste est élue. C'est vrai que depuis 2008... le temps passe vite, on a le temps de ne rien faire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lusor 04/02/2020 07:35

Et les bus gratuits ? Où en est l'idée de M. FOURNIER ?

Archives

Articles récents