Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Municipales : la sécurité, un sujet désormais sans complexe

Publié par vierzonitude sur 7 Mars 2020, 06:40am

Municipales : la sécurité, un sujet désormais sans complexe

"La sécurité, c’est un sujet qui nous différencie de nos concurrents", a déclaré François Tessier, colistier de Mary-Claude Grison, jeudi soir, lors d'une réunion aux Forges. Ah, la sécurité ! Depuis que le Rassemblement national a jeté l'éponge à Vierzon, on a l'impression que les autres candidats se lâchent sur le sujet. Plus de tabou à concurrencer l'extrême-droite, elle n'a pas de liste à Vierzon ! Et puis, dragouiller son électorat, ça ne peut pas faire de mal.

Mais un autre fantasme en frappe certains : "nous voulons une ville en zone police et non gendarmerie." C'est carrément la peur du candidat-gendarme, forcément "à droite droite, un candidat gendarme a évidemment fait de la sécurité son cheval de bataille". Car François Tessier le dit : "Evidemment, ce candidat ne va pas dire haut et fort qu’il souhaite faire basculer Vierzon en zone gendarmerie… parce que, électoralement, ce n’est pas porteur." Six ans d'opposition à voter comme la gauche communiste, évidement, l'opposition voit aussi des gens de droite partout...

Nous avons cherché dans le programme du gendarme au chapitre Lutter contre les atteintes aux biens, aux personnes et à la tranquillité publique, mais rien qui laisse présager qu'en cas de victoire, Vierzon serait appelée à passer sous la coupe des militaires. Le candidat veut même "favoriser le travail conjoint entre police nationale et gendarmerie." François Tessier a donc comme programme de vouloir Vierzon en zone police, ce qui est déjà le cas. Un point commun avec le maire sortant.

Dans son programme, page 10, la tête de liste de Vierzon, notre passion commune ne dit pas mieux : "Vierzon doit rester en zone de police car la gendarmerie n'a de compétence que dans la ruralité." A 25.000 habitants désormais, la ruralité nous guette.... Le maire sortant espère que l'Etat tiendra sa promesse (à propos d'un nouveau commissariat.) 

Mais François Tessier est clair sur le sujet : "Nous ne pensons pas que l’Etat va nous construire si vite un nouveau commissariat, parce que Vierzon n’est pas le principal souci de l’Etat en France, et que l’Etat a aussi sur les bras à Vierzon la rénovation complète de la gendarmerie, dont la vétusté est, comme pour le commissariat, un scandale. Donc l’Etat ne pourra pas porter la rénovation de la gendarmerie et du commissariat en même temps !"

Du coup, la liste de Mary-Claude Grison propose "comme l’actuelle majorité l’a fait pour la maison de santé, de construire ce nouveau commissariat, en collaboration avec les services de l’Etat, mais sans attendre éternellement des réponses de l’Etat." Six ans d'opposition à voter comme la gauche communiste, évidement, l'opposition copie ses maîtres à penser. Mais comme le dit le colistier de M.C Grison : "La sécurité, c’est un sujet qui nous différencie de nos concurrents". C'est pour cette raison qu'il veut comme le maire sortant, augmenter les effectifs de la police municipale. C'est ce qui fait toute la différence avec la liste du maire sortant : c'est qu'il n'y en a justement pas... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents