Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quand le P.C trouvait les promenades courtes et tristes à propos du commerce...

Publié par vierzonitude sur 9 Mars 2020, 06:20am

Un lecteur, conservateur, a retrouvé dans ses archives, deux coupures de presse particulièrement intéressantes. La première est daté du 3 octobre 1992. Elle remonte à la fermeture du Monoprix en centre-ville là où les Galeries ont fermé en 2020.

Rappelons, pour le contexte politique que le Parti communiste a perdu la ville de Vierzon en 1990 et que c’est Jean Rousseau le maire de Vierzon qui était alors maire. Le P.C fait alors passer un communiqué, dans la presse regrettant "les promenades lèche-vitrine qui deviennent de plus en plus courte en ville." Imaginez que quelqu’un dise cela maintenant… Crime de lèse-PC ! En 1992, la section du Parti communiste qui ressemble un peu à celle d’aujourd’hui écrit que "dans leur ensemble, les Vierzonnais vont devenir orphelins d’un magasin auquel ils étaient particulièrement attachés : pôle d’achat et pôle d’animation." Fascinant !

Vingt-ans ans plus tard, et parce que le P.C est aux affaires, changement radical de discours vis-à-vis des Galeries… En 1992, le P.C partage "l’inquiétude des commerçants et des clients". En 2020, évoquer la vacance commerciale de Vierzon revient à manquer de respect au Parti…

Quelques jours plus tard, un commerçant exaspéré répond, dans la presse au communiqué du P.C, en posant ces questions : "Qui a eu la riche idée de bouleverser le centre-ville en créant le Forum ? Qui y a favorisé l’implantation d’une grande surface (ouverte dimanches et fêtes) ? Qui a poussé la plaisanterie jusqu’à implanter la gare routière dans cette zone piétonne pour mieux drainer la clientèle jusqu’à la porte du nouveau venu ?" Vingt-ans plus tard, ces mêmes questions restent d’actualité. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lusor 09/03/2020 07:43

Eh oui. Comme quoi, par leurs décisions, les élus municipaux ont bien dans une certaine mesure les moyens de revigorer ou au contraire de plomber les commerces du centre-ville...

Archives

Articles récents