Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Déconfinement : le Cher est en rouge

Publié par vierzonitude sur 30 Avril 2020, 18:55pm

Déconfinement : le Cher est en rouge

Le ministère de la Santé a présenté ce jeudi 30 avril une carte des départements “verts”, éligibles à des modalités de circulation plus souples. A l’inverse, les territoires “rouges”, les plus impactés par la circulation du Covid, feront l’objet de mesures plus strictes. Cette carte sera susceptible d’évoluer jusqu’au 7 mai, puis sera applicable à partir du 11 mai, au moment du déconfinement. On remarque sur la carte ci-dessous, que le Cher fait partie des départements où il existe une circulation active du virus.

La Nouvelle-République de l'Indre a publié un graphique qui montre que les deux départements du Berry sont les plus touchés de la région Centre-Val-de-Loire, l'Indre (en orange) en premier avec un taux de mortalité lié au Covid 19 de 5,8 victimes pour 10.000 habitants. Le Cher (en rouge) affiche un taux de mortalité de 3,95 victimes pour 10.000 habitants devant l'Eure-et-Loire avec un  taux de 3,78. Le taux régional est de 2,67. 

Selon France Bleu Berry, "dans le Cher, le département est classé en rouge. En effet, la tension hospitalière est plus importante : plus de 80% des lits en réanimation sont occupés par rapport à la capacité initiale. Et la circulation du virus reste active : plus de 10% des visites aux urgences dans le Cher sont liés à des suspicions de contamination au Covid-19. Ce jeudi, selon l'ARS, 3 personnes sont en réanimation dans le Cher et 92 sont hospitalisées."

"Dans l'Indre, le département est classé en orange. La situation est positive concernant la circulation du virus : moins de 6% des visites aux urgences sont liées à des suspicions de contamination au Covid-19. Mais la tension hospitalière est plus importante. Entre 60 et 80% des lits en réanimation sont occupés par rapport à la capacité initiale. Selon les dernières données transmises par l'Agence régionale de santé jeudi, on compte 9 personnes en réanimation dans l'Indre et 120 personnes hospitalisées".

France Bleu Berry explique qu'entre un département classé vert et un autre classé orange ou rouge, la vie ne sera pas radicalement différente. Loin de là : les autorisations et les interdictions sont presque toujours les mêmes partout en France. Néanmoins, les parcs et jardins pourront être de nouveau accessibles dans les zones les moins touchées par le virus, donc logiquement dans les départements verts. En revanche, le retour des collégiens en classe à partir du 18 mai ne pourra pas se faire dans les départements classés en rouge.

Il existe trois ensembles de critères permettant d'identifier les départements où le confinement doit prendre une forme plus stricte. Alors, les conditions d'un maintien de confinement rigide sont les suivantes :

soit que le taux de cas dans la population sur une période de sept jours reste élevé, soit que les capacités hospitalières régionales en réanimation restent tendues, soit que le système local de tests et de détection des chaînes de contamination ne soit pas suffisamment prêt.

Les autorités publiques ne devraient trancher que le 7 mai : c’est ce jour-là, et pas avant, que les résultats des départements seront "figés" et la carte actée. Un département classé « rouge » ce jeudi peut donc encore basculer en vert d’ici là.

Une carte des départements sera prochainement établie. Sur la base des informations de la carte du 7 mai prochain, certains départements en vert peu touchés par l'épidémie pourront déconfiner à partir du 11 mai. Dans les départements en rouge ayant un taux élevé de circulation du virus, la date de déconfinement sera repoussée ou des mesures plus strictes seront mises en place.

À partir du 7 mai, cette carte sera actualisée quotidiennement avec les données de Santé publique France. Trois critères servent à établir la classification des départements : taux de circulation du virus, capacités hospitalières en réanimation, capacité locale de tests de détection des porteurs du virus. Si un seul de ces critères n'est pas validé, le département restera en rouge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pomplume 30/04/2020 22:08

Le rouge nous va comme un gant...

Archives

Articles récents