Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Zahara d'A.r.Mod : Il faut recréer l’envie de faire du shopping

Publié par vierzonitude sur 28 Avril 2020, 05:50am

Zahara a créé sa boutique A.r.Mod en 1993, pendant vingt ans rue Joffre et depuis six ans avenue de la République. Elle a également ouvert la boutique No Comment à Romorantin en 2006. Vierzonitude a voulu savoir comment elle vivait le confinement, comment elle envisageait la réouverture, l'avenir... Voici ses réponses.

Zahara d'A.r.Mod : Il faut recréer l’envie de faire du shopping

Votre magasin est fermé depuis le 17 mars. Comment vivez-vous le confinement à titre personnel...

A titre personnel, après un état de choc, suivi d’un gros moment d’angoisse, je me suis concentrée sur le bien être de mes proche , tout le monde se portait bien et c’était l’essentiel !

Comment vivez-vous le confinement à titre professionnel et économique surtout ?

A titre professionnel, j’ai tout d’abord sécurisé mes boutiques (protégé mes vitrines), rassuré mes salariées et très vite recherché les aides d’accompagnement. J’ ai très rapidement eu le soutien de ma banque, qui m’a renseigné sur mes droits concernant les charges que je pouvais reporter. Les premières semaines, j’ai dépensé beaucoup d’énergie à trouver des solutions pour préserver au maximum mes fonds, sans réellement trouvé de réponses.

On parle d'aides de l'Etat, êtes-vous éligible, est-ce que cela est suffisant ? Et sinon, comment faites-vous pour tenir ?

Oui, il y a des aides, tout d’abord pour le chômage partiel puis les 1.500 euros (fond de solidarité), dont j’ai bénéficié. Mais comme vous pouvez vous en douter c’est loin d’être suffisant ! Les charges continuent à tomber, ainsi que les traites fournisseurs, effectivement certaines peuvent être décalées, mais tôt ou tard il faudra les régler ! La plupart de mes fournisseurs sont des petites entreprises et non des grands groupes, ils ont eux aussi besoin qu’on soit « réglo ».

La date du 11 mai vous apporte-t-elle un peu d'espoir ?

Le 11, on se prépare, je cherche tous les moyens pour sécuriser mes salariés, mais aussi mes clientes, recherche de masques, de gel, marquage sol … J’ai hâte !

Pas d'activité, pas de rentrée d'argent, on suppose que les charges tombent, le loyer à payer. Comment faites-vous pour faire face ?

J’ai la chance d’avoir une entreprise saine, mais ce n’est pas suffisant, mon compte descend à vue d’œil ! Et je n’ai aucune perceptive à long terme ! Je pense faire appel à l’emprunt de l’Etat avec le soutien de ma banque, parce que je ne sais pas combien temps va durer cette crise !

Parlez-vous avec d'autres commerçants de la situation et si oui, qu'en disent-ils de leur côté ?

On échange très régulièrement entre commerçants, on vit exactement les mêmes choses, c’est à la fois rassurant et déstabilisant.

Comment voyez-vous l'avenir proche, l'avenir plus lointain ?

J’espère beaucoup de la reprise mais j’ai réellement une crainte d’une deuxième vague ! J’ai pleins d’envies, de projets mais j’ai peur ! Dois -je accepter toutes mes commandes d’été ? Comment se projeter sur la collection automne/hiver ? Faut-il changer les horaires d’ouverture afin de mieux s’adapter au démarrage du déconfinement exemple 10 heures-18 heures ? En continu ? Etant donné que les restos seront fermés, les consommatrices auront du temps à la pause déjeuner ? Il faut aussi recréer l’envie de faire du shopping ! C’est une période très anxiogène.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents