Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A Vierzon, l'écologie sans écologistes

Publié par vierzonitude sur 27 Mai 2020, 18:43pm

A Vierzon, l'écologie sans écologistes

A Vierzon, désormais, l'écologie se fait sans écologiste. On a bien compris pendant la campagne des municipales, le glissement sémantique et philosophique qui allait être celui-là. Des promesses de campagne du candidat au discours du maire fraîchement réélu, l'écologie devait donc se voir à Vierzon. Ce qui est étonnant c'est qu'il a fallu attendre douze ans et encore, on veut voir... Le chef de file du P.S vierzonnais, l'adjoint Philippe Fournié, n'a pas fini non plus d'en faire l'éloge. Même le président de la communauté de communes de Vierzon, François Dumon, qui bétonne à et bitume à tout bout de champ a eu son petit mot pour cette sainte écologie. 

Mais pas d'adjoint écolo. Le portefeuille de l’environnement, aux espaces verts et au développement durable est resté au P.S. Du coup, Jill Gaucher devenue première adjointe, s'occupera aussi de transition écologique et Sabine Moreve, autre socialiste, d'environnement. Mais point d'écolo pur sucre dans les dix adjoints. Sans doute pas assez de place pour un geste symbolique, il fallait d'abord s'assurer l'équilibre politicien, des adjoints, un gâteau partagé entre les partis (PC, PS et Insoumis) et les syndicats (CFDT, FO, et CGT). A Vierzon, tout est une question d'équilibre politique.

Donc l'écologie se fera sans écolo. Sans doute auront-ils les miettes d'une délégation pour faire genre, mais nous verrons à l'usure si les promesses seront à la hauteur de la réalité. Car l'écologie, ce n'est pas seulement isoler les écoles ou planter des cactus devant la mairie. C'est une philosophie au long cours qui ne compte que sur les bonnes volontés, pas sur celle des autres. On bitume un pré près de la forêt pour en faire un parking à camions. Très écolo. On laisse se construire sans faire barrage de son corps politique un énième supermarché là où l'on aurait pu créer une halle pour les producteurs locaux. Très écolos. On ne parle pas du développement du vélo, la ville de Vierzon attend le canal à vélo pour faire croire que la petite reine est la reine de Vierzon !

Pas très reluisant comme bilan. Mais attention. Tout va changer, messieurs-dames ! Philippe Fournié explique, dans son discours du lundi 25 mai que des Vierzonnais ont fait le choix, pendant la crise, "des producteurs locaux alors que les chaînes de restauration rapide se multiplient et ne connaissent pas la crise." C'est bien pour cette raison que l'enseigne O'Tacos va s'installer en centre-ville ! Qu'Aldi a bétonné des sols pour s'ouvrir. Et qu'un projet de boulangerie industrielle fout encore la frousse aux boulangers locaux. Il y a souvent loin de la promesse à la réalité. Nous verrons bien la teneur des faits à la lueur des beaux discours déroulés en direct sur les réseaux sociaux. 

On se demande encore comment ces élus issus d'une majorité élue depuis 2008 va pouvoir bouleverser Vierzon en six ans quand douze ne leur ont pas suffi. Bien sûr, certains y verront des progrès formidables, des avancées fulgurantes. Plus de 30 % de vacance commerciale, des rues qui datent des années 1980 en centre-ville, des trottoirs deux ou trois fois plus vieux que certains nouveaux élus. Bon courage.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre de vierzon 28/05/2020 00:06

Six ans...........................................................................!
PC,PS,Insoumis!,CFDT,FO,CGT, on est bien dans le sapin.

Archives

Articles récents