Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Sur France Inter, l'office de tourisme de Vierzon, dit que Brel, c'est un peu plouc !

Publié par vierzonitude sur 20 Juin 2020, 18:28pm

Sur France Inter, l'office de tourisme de Vierzon, dit que Brel, c'est un peu plouc !

L'office de tourisme de Vierzon se tire une balle dans le pied. Ce n'est pas la première fois. France Inter a consacré, ce samedi 20 juin, à 13 heures, une pastille d'information à la campagne de communication de Vierzon dans le métro parisien entre autre, une campagne que Vierzonitude a déjà évoqué ici. On a eu l'occasion d'en dire ce que l'on en pensait, pour 35.000 euros la campagne "du jamais vu dans le département du Cher", dit même le journaliste Yves Dacaens.

Non, ce qui est dérangeant, comme toujours, c'est l'image même que donne l'office de tourisme à Jacques Brel et à sa chanson. N'empêche que si Brel n'avait pas chanté Vesoul et donc Vierzon, la seconde ville du Cher serait une ville anonyme que l'on ne citerait jamais sauf pour d'autres raisons sans doute moins reluisantes qu'une chanson qui a fait le tour du monde. Mais jamais, ici, à Vierzon, on ne le reconnaîtra préférant penser que Vierzon sera connue grâce à une image quelconque de campagne dans le métro parisien et le travail de ses élus de gauche.

On entend donc sur les ondes  que  Jacques Brel a apporté une "image négative" à Vierzon, "un peu plouc parfois." Rappelons que les sets de table et les mugs en rapport avec la chanson se vendent très bien, que France Brel est venue inaugurer une place Jacques Brel en centre-ville qui a coûté très cher et en 2020, on en est encore à balancer sur Jacques Brel sans avoir l'audace et l'imagination nécessaires pour justement utiliser ce qu'on appelle "une image dévalorisante'" qui ne l'est que dans la tête de ceux qui s'entêtent à tourner le dos à ce Brel.

Ce genre de critique évite surtout de se demander ce que les responsables du tourisme et de cette ville ne font pas pour Vierzon, à part vendre aux parisiens de l'air pur qui existe ailleurs, des parkings qui existent ailleurs, et un non tourisme de masse, tant on est incapable de proposer une offre originale et singulière dont Vierzon est pourtant capable. N'importe quel village peut se vanter d'avoir de l'air pur, de la place, et de ne pas être envahi par les touristes, si c'est tout ce qu'on a à proposer. En revanche, qui peut proposer un héritage de Jacques Brel, du machinisme agricole que de nombreux collectionneurs nous envient, un site de la Française qui est comme l'affiche de la campagne, remplit d'air. Au lieu de se gargariser avec la vente de pots de miel et d'huile de noix qui ne sont même pas des productions vierzonnaises, on ferait bien de mettre en avant ce pour quoi on est connu et reconnu.

Si Brel c'est "plouc", que dire alors de vouloir vendre du vent à des Parisiens qui s'apercevront très vite qu'en dehors des courants d'air, le tourisme vierzonnais ignore superbement ce qui a fait ses heures de gloire. Y compris un canal bouché en plein centre-ville pour y poser une horreur de béton. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vega 22/06/2020 13:00

Ce n'est plus un manque d'objectivité, c'est de la désinformation ! Jamais dans l'entretien il n'a été dit que Brel était plouc. J'ai justement entendu le reportage, et c'est le journaliste qui a fait une allusion à Brel. La personne de l'Office de Tourisme a vraiment été dynamique et a présenté une belle image de Vierzon. Quant à la photo de la jeune femme, je la trouve totalement tendance et pleine de fraicheur. Et ne cassons pas systématiquement ce qui marche à Vierzon : la boutique de l'Office de Tourisme est vraiment très pratique et elle bénéficie clairement au dynamisme de la place Foch.

Leon 21/06/2020 14:13

Plouc ? Plouquette en tout cas ! Comment oser mettre une photo de jeune femme de si mauvais goût ? Les dirigeants cherchent à récupérer Bécassine ? Faut dire qu’une belle photo du jardin se l’abbaye ou de la façade de la Française voire d’une vue du canal du Berry, faut éviter, ça peut faire fuir !
Et puis arrêtons avec Brel. Il a parlé de combien de villes dans sa chanson ?...

Wizard 21/06/2020 10:07

Le choix des mots importe plus que tout. Si Vierzon est indiscutablement plouc, ce qui n'est pas faire injure à cette ville, Brel est quand à lui une sorte de Pater Dolorosa archaïque. Il est plus proche à tous les égards de Berthe Sylva que de Leonard Cohen par exemple, alors qu'il a moins de six ans d'écart avec ce dernier. Pour apprécier Brel, il ne faut pas être réfractaire au pathos suintant et aux inondations lacrymales.

Girault. 21/06/2020 00:23

Pourquoi déformez-vous les propos de l'office de tourisme de Vierzon? il n'est pas dit que Brel est plouc, mais on parle de l'image donnée pour la chanson du Grand Jacques. Pourquoi Vierzonitude est-il toujours négatif, agressif , avec un manque d'objectivité. Vierzon n'est pas connu seulement depuis la chanson de Brel ! Pourquoi, Vierzonitude, c'est la rubrique des déchets de masques, ou de trous dans la chaussée, avec parfois un humour douteux?! On peut montrer de belles images de notre ville, tout en restant objectif.

zéro 20/06/2020 21:23

Vous êtes consternant!
Vous êtes consternant à vous entêter avec Brel!!! et les petits tracteurs!
Vierzon est connue pour d'autres motifs que cette chanson!! par exemple comme être sur l'ancienne ligne de démarcation, par exemple aussi être au sud de la Sologne!! ou au confluent de nombreuses rivières! ou d'autoroutes ou de trains! ou à 1h30 de Paris! ou au début d'une nouvelle ère! et aussi comme un des derniers bastions communiste par exemple...
Mais peut-être qu'en plus des petits tracteurs, qu'en plus de Brel, vous défendrez les petits faisans et les petites bi-biches??? sans réflexion aucune sur ce qui nous reliera au futur et non au passé!!
Vierzon n'est anonyme que pour les incultes ou les illettrés...

Wizard 21/06/2020 10:11

Pas clair du tout. On ne voit pas où est votre problème avec les bi-biches…

Archives

Articles récents