Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Méreau-Vierzon : deux forteresses se font désormais face

Publié par vierzonitude sur 18 Juillet 2020, 11:26am

Méreau-Vierzon : deux forteresses se font désormais face

Y-aura-t-il un rapprochement de familles entre la communauté de communes Coeur de Berry dont le nouveau président n'est autre que le maire de Méreau, Alain Mornay et la communauté de communes de Vierzon ? On aimerait bien que ce soit la prochaine étape de l'élargissement de la CDC de Vierzon car ne pas avoir Méreau et les communes du lurois dans son giron, c'est un peu comme si Saint-Doulchard ne faisait pas partie de l'agglo de Bourges !

On connaît les dissensions politiciennes entre les élus du Lurois dont le sénateur en fait partie et les élus vierzonnais. La crainte de l'hégémonie communiste, une crainte justifiée quand on voit la répartition des postes entre le président de la CDC et le maire de Vierzon devenu premier vice-président, suffit à faire peur aux élus. A quoi sert désormais la CDC Coeur de Berry, vidée de sa substance (Mehun est partie à Bourges) ? A quoi sert une petite CDC à côté de Vierzon ? 

Méreau est tellement imbriquée dans Vierzon (on connaît l'histoire du Chemin Blanc coupé en deux dans le sens de sa longueur, une partie à Méreau et une partie à Vierzon) qu'on ne comprend toujours pas cette volonté politique de ne pas fondre Coeur de Berry dans la CDC de Vierzon. Enfin, si, on comprend trop bien. Méreau est la commune qui prospère tranquillement, avec des Vierzonnais d'ailleurs qui préfèrent l'imposition de Méreau à celle de Vierzon. Ou comment avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière ?

L'élection d'Alain Mornay, indéboulonnable maire de Méreau, est un signe fort. Nous voilà donc en présence de deux forteresses qui se font face et ce n'est pas demain la veille que la trêve sera signée entre ces deux territoires. dommage, les habitants auraient tout à y gagner mais la politique continue de faire son oeuvre, comme toujours. Et si la logique de territoire devait primer, ça se saurait depuis longtemps, au détriment de la logique politique. On avance....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents